Le monde des adultes baby diaper lover  

Page 2 / 2 Retour
  RSS
abdl73
(@abdl73)
Level 1

 Cette association à été créé pour nous faire connaître des autres et que l'ont se sente moins seul ! Elle était tenues par nounou vero et petit Pierre abdl ! Il fesait paraître des petits journaux tous les mois sur le monde des abdl avec des petite histoire et des articles qu'ils avaient trouvé dans d autres magazines! C'est en parti grâce à eux que j'ai pu avancer dans ma vie par la suite !

RépondreQuote
Posté : 17/11/2017 5:30 Anna aime
Jules
(@jules)
Level 5

tu as encore les magazines de l'époque sur ça ?

RépondreQuote
Posté : 17/11/2017 5:33
abdl73
(@abdl73)
Level 1

En réponse à Jules! Oui j'ai tous garder ! Pour ceux qui croient que c'est un fantasme ? Non s en ai pas un! C'est ma vie de tous les jours ! Je resterai comme ça jusqu'à ma mort ! Le plus dur pour nous dans se monde c'est de se faire accepter par les autres et surtout par les femmes car ont ai  pas très porté sur le sexe voir même pour certains pas du tout donc relation très difficile et frustrant si ont décide de ne pas le faire par amour pour nôtre conjoint !

RépondreQuote
Posté : 17/11/2017 6:36 Freyja aime
Anna
 Anna
(@admin)
Level 5

oui c'est un mode de vie en fait.

Et au quotidien tu le geres comment avec ton travail etcetc?

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreQuote
Posté : 18/11/2017 6:09
abdl73
(@abdl73)
Level 1

Je travaille à Macdonald surtout avec des jeunes femmes et hommes ! Le problème c'est que les mecs surtout jeune sont matcho et moi je ne l'ai jamais été ; donc il faut que je m adapte à certaines situations ! C'est bête à dire mais ont peu pas étre différents surtout quand ton travail avec des hommes ou tu passe pour un con! La plus part de ces aime bien faire les cons arroser les nanas en plonge alors elles cours vers moi parce que j'ai tendance à les défendre ! À savoir que je respecte énormément les femmes et dans la rue quand je les regarde je ne les vois pas comme les autres hommes! elles ont beau être sexy parfois; je ne pense pas du tout à leur cul mais je me dit qu'elle pourrait faire une belle nounou

RépondreQuote
Posté : 18/11/2017 11:59
abdl73
(@abdl73)
Level 1

Je porte rarement des couches en dehors de chez moi sauf si je vais voir une nounou ! Oui ça existe pour nous les adulte bb, ils y en a pas beaucoup en France,en Angleterre et en Amérique beaucoup ! Ils sait ouvert au Canada en 2002 il me semble une nursery spécial abdl elle a fonctionné 2 ans ,il s'en ai monté une en Italie recament ! Je vous donne une adresse de site gratuit www.abkindom.com communauté abdl se site je l'ai connu en 2004 avec mon premier ordinateur ! Pour en savoir davantage sur abdl tapé sur Google qui sont les adeptes des couches ! 

RépondreQuote
Posté : 19/11/2017 12:10
abdl73
(@abdl73)
Level 1

Photo de femmes en couches j'adore !

RépondreQuote
Posté : 19/11/2017 12:34
abdl73
(@abdl73)
Level 1

il a de la chance lui!

RépondreQuote
Posté : 19/11/2017 4:16
abdl73
(@abdl73)
Level 1

 ABDL, ou l’art d’être un bébé !

Décrit comme une paraphilie part la médecine moderne, l’ABDL apparait souvent comme une facette du fétichisme par les personnes concernées. Ce phénomène d’infantilisation est une façon d’être, temporaire, où les adultes adoptent un comportement de bébé.

Cette activité qui leur est propre, les plonge dans une dynamique particulière où ils portent grenouillère et gigoteuse, utilisent des bavoirs XXL pour boire le biberon et ont un doudou et une tétine.

D’autres, plus enclin dans la pratique portent même des couches-culottes et se plaisent à se sentir souillés. L’ABDL est un authentique monde enfantin dans lequel se retrouvent les bébés bien sûr, mais aussi des nounous pour en assurer la garde et les soins. Notre sexshop lève le voile sur cette pratique peu conventionnelle souvent moquée et tabou. Et vous, plutôt baby ou mommy ?

ABDL, quatre lettres pleines de sens…

Authentique mode de vie, l’ABDL est mal connu du public. Pour initier la connaissance sur ce vaste sujet, il est indispensable de bien connaitre la signification de cette pratique en comprenant son vocabulaire.

AB signifie textuellement Adult Baby. Mais les initiés parlent plutôt de « littles ». Dans les deux sens, cela indique des adultes qui jouent un rôle complet de bébé.

DL concerne le Diaper Lover. C’est ainsi que sont appelés les adultes qui aiment la sensation de port de couches-culottes ou de langes.

L’ABDL concerne donc plusieurs variantes distinctes. En effet, un DL ne se comporte pas obligatoirement comme un bébé et un AB ne porte pas spécifiquement des couches. Toutefois, beaucoup d’adultes fervents de ces pratiques intimes sont souvent attirés par les deux variantes et sont appelés Switch.

Qui dit bébé, dit nounou. Dans cette paraphilie, la femme prend le rôle de Mommy et l’homme de Daddy. Nommé aussi Big, cela indique une personne sans différencier le sexe qui assume garde et soins d’un Little.

Être ABDL, c’est quoi ?

Comment devient-on ABDL ? Personne ne le sait réellement. Cette pratique se présente un jour à l’esprit et nul ne peut indiquer quel est le phénomène  déclencheur. Plusieurs pistes ont été suivies, mais aucune étude concrète n’ose se prévaloir de résultats satisfaisants. Il est toutefois possible que cette pratique soit d’origine génétique, sous toutes réserves !

Il fait aussi partie du fétichisme inoffensif qui reste sans danger pour l’entourage et offre une ouverture sur la diversité psychique. En prenant en considération le côté asexué de l’ABDL, il apparait que la recherche de plaisir du concerné se limite aux sentiments de confort et de sécurité que procure les soins et la garde dispensée par la Mommy.

Certains adeptes trouvent néanmoins une connotation sexuelle à cette pratique enfantine par une attirance visuelle pour les vêtements de bébés adultes et les couches-culottes. Beaucoup d’adeptes ont fait un long chemin de croix avant d’accepter cet état de cause et s’accepter ainsi.  Prêt(e)s à franchir le pas ?

Pourquoi l’ABDL ?

La plupart des pratiquants assurent que c’est avant tout pour le côté lâcher-prise de l’activité. En effet, l’ABDL révèle des instants d’insouciance où l’individu sort du contexte de la société qui l’entoure. Il se confine alors pleinement dans son fantasme et arrête ainsi le processus de la pensée en se concentrant uniquement sur son rôle de bébé.

Jouer, apprendre, se faire câliner, et en tout état de cause, jouir d’une totale prise en main psychique et physique. Cette activité rassure et permet à l’adulte un retour à une période de la vie moins complexe. Ces instants de « vie de bébé »  sont des moments forts pour se libérer temporellement des soucis liés à la maturité de l’âge.

L’ABDL est aussi un refuge dans lequel il est possible de ressentir un grand moment de sécurité. Pris en charge par son Big, le bébadulte jouit d’un bien-êtrequi lui est personnel. Certains ressentent aussi une excitation sexuelle induite par ce lâcher-prise et le fait d’être entouré, mais celle-ci n’est pas systématique et loin d’être le leitmotiv principal.

Le port de couches-culottes a aussi ses aspects divergents. Certains DL les utilisent dans un cadre purement enfantin en excluant toute attirance sexuelle. Ils aiment sentir le contact de la matière sur leur peau. La couche apporte aussi un sentiment sécuritaire qui s’associe à leur statut de bébé. Qui irait gronder un bébé qui a fait pipi dans ses langes ?

Cet accessoire typiquement enfantin rassure et efface même la barrière de la pensée qui est obligatoire pour se rendre aux toilettes. En effet, libérer de cette obligation, le DL se libère dans sa couche et prend souvent plaisir de ce contact réprimé en tant qu’adulte, alors qu’en mode bébé, il lui est autorisé.

D’autres DL portent des couches dans un but sexuel. Celles-ci les excitent et leur donnent envie de faire l’amour. Des DL hommes arrivent même à éjaculer sans attouchement, rien qu’en appréciant la nature de l’instant. Chez la femme, l’excitation est différente. Ce qui l’excite souvent dans le port de langes à visée sexuelle est le côté tabou de cette activité.

Le fait que cela soit montré du doigt pour une adulte, que cette pratique soit cachée et pourquoi pas honteuse pour le commun des mortels. Elle aime à prendre du plaisir et à s’exciter en jouant avec l’interdit. Et vous, l’envie de tabou vous excite ?

Big, Mommy, Daddy, quels sont leurs rôles ?

Le but principal du ou de la nounou est de prendre soin du Little. Pour exercer ce privilège, il est indispensable de faire preuve de douceur et de patience. La relation de confiance qui s’instaure avec le Little est indispensable et lui permettra de se laisser prendre complètement en charge. Le bien-être de l’adult baby est son but principal afin de le rendre heureux. Il exerce ainsi un pouvoir bienveillant et absolu afin que le nourrisson puisse s’épanouir au mieux de ses désirs.

Il est enclin à un sentiment profond avec le little dont il a la garde. Le Big se fait une joie de partager et de comprendre. Il participe à son apprentissage. Il lui apprend des comptines, lui raconte des histoires, lui apprend même à manger. Il le câline avant de s’endormir et lui offre une attention et une présence constante. Il l’habille de deguisement afin de le travestir parfaitement dans son état d’enfant. La couche, le change, la toilette, les biberons, la nourriture, le sein, la sucette, le pouce, le doudou sont largement usités par le Big.

Il a libre accès à son corps. Il le change et nettoie les parties intimes, ce qui parfois l’excite. Le Little à un grand besoin de sa Mommy ou de son daddy  qui œuvre pour que s’amplifie cet intense sentiment et cette merveilleuse complicité. Ce « bébé » lui apporte beaucoup de joie et de bonheur et a une grande importance pour la nounou. Une véritable histoire d’amour ! Et vous, tentez de la vivre ?

RépondreQuote
Posté : 19/11/2017 8:55
abdl73
(@abdl73)
Level 1

Les pratiquants de la régression (AgePlay, Bébés Adultes, AB ou AdultBabies) regroupent ceux qui apprécient le fait de retomber en enfance. L’âge mental choisi est établi à l’avance et dépend de chacun. Cela s’échelonne du nouveau-né au pré-adolescent, chaque tranche d’âge ayant ses besoins et attentes spécifiques. L’âge le plus fréquent est celui d’un enfant en bas âge (3-4 ans). C’est une pratique très répandue parmi les adeptes des couches où elles constituent un élément important de la panoplie du bébé et de son état, conjointement avec l’utilisation de vrais objets à destination des enfants (biberons, tétines, petits pots, jouets…) ou qui ont été adaptés à taille adulte (couches, bodys, barboteuses, etc.). Les adeptes des couches qui partagent cette pratique apprécient le fait de pouvoir jouer totalement à l’enfant (impossibilité de se retenir, dépendance, séances de change) et de se faire prendre en charge par une nounou, la plupart du temps rémunérée. La plupart du temps les pratiquants de la régression n’éprouvent aucune excitation sexuelle lors de la régression et refusent même cette éventualité. Si les fétichistes sont majoritairement de sexe masculin, il faut toutefois noter un grand nombre de femmes parmi les adeptes de la régression.

Les pratiquants du maternage regroupent ceux qui apprécient le fait de s’occuper des pratiquants de la régression. Ces mamans et papas (le plus souvent nommés nounou, daddy ou mummy) s’occupent de ces adultes comme s’ils étaient vraiment des enfants, leur donnent à manger (parfois la tétée), leur racontent des histoires, s’occupent de leur toilette et les aident à s’endormir. Les séances de change des couches sont des étapes importantes dans un scénario de régression. Il existe des services de nounous professionnels qui possèdent tout le matériel nécessaire pour renforcer l’expérience de régression (chaise haute à taille adulte, lit à barreaux géant, table à langer adaptée, jouets).

Les pratiquants du nursing médical regroupent ceux qui apprécient le fait de prodiguer des soins médicaux dans le cadre de scénarios de domination/soumission, ce sont généralement des maîtresses SM dénommées nurses pour l’occasion. Les scénarios qu’elles proposent sont très variés et vont du maternage soft au BDSM avancé, impliquant le plus souvent des jeux médicaux humiliants ou sexuels (fantasme de l’infirmière). Les nurses ont recours à du vrai matériel médical (uniforme d’infirmière, sangles de fixation, lits médicaux, tables d’examen, etc.) et à de véritables actes médicaux (lavements, sondages, injections, etc.). Les couches sont utilisées essentiellement pour soumettre et humilier les patients, le plus souvent conjointement avec des lavements ou des laxatifs. Bien que les nurses soient majoritairement rémunérées pour leurs activités, elles n’ont normalement aucun type de relation sexuelle, ce qui les différencie clairement des prostituées.

RépondreQuote
Posté : 20/11/2017 12:28
abdl73
(@abdl73)
Level 1

Qui sont les adeptes des couches ?

Une population diversifiée

Le nom générique des « adeptes des couches » regroupe en réalité plusieurs groupes d’individus bien distincts, impliquant différents fétichismes et différentes pratiques, mais ayant pour point commun l’usage des couches. Chacun de ces groupes a une approche différente des couches en fonction de ses préférences et de ses attentes. Chaque adepte des couches se définit donc comme appartenant à tel ou tel groupe, et cela peut évoluer au fil des années.

Les adeptes des couches recouvrent toutes les tranches d’âges. La plupart des fétichistes des couches ont leurs premiers comportements significatifs dans la petite enfance (à partir de 3 ans) et ils développent ensuite leur attirance pendant la puberté jusqu’à l’âge adulte, parfois avec des zones d’inactivité de plusieurs années durant lesquelles ils ne s’intéressent plus du tout aux couches.

Il existe aussi de nombreux adeptes des couches potentiels qui n’ont pas encore réalisé ou développé leur attirance pour différentes raisons (inhibition, honte) ou bien se sont rapprochés d’une autre pratique liée telle que la régression, sans aller jusqu’aux couches. On peut par exemple citer les personnes, souvent des femmes, qui ont un intérêt marqué pour tout ce qui touche à l’enfance et collectionnent les peluches, tétines, biberons. On parle alors du syndrome de Peter Pan ou d’adulescence. Beaucoup d’entre elles adoptent ensuite facilement les couches lorsqu’elles apprennent qu’elles sont souvent associées à leur passion.

Les communautés sur Internet regroupant les adeptes des couches s’efforcent généralement de créer une séparation claire entre les adeptes mineurs et majeurs. Il existe des sites web dédiés exclusivement aux uns et aux autres. Cette volonté de distinction basée sur l’âge fait toutefois parfois l’objet de discussions au sein de la communauté des adeptes des couches, car les sites dédiés aux adeptes majeurs offrent généralement plus d’informations utiles pour mieux comprendre ce phénomène que les sites pour mineurs, qui ont donc plus de mal à expliquer leur attirance pour les couches. Cela varie toutefois en fonction des pays et des habitudes culturelles. Certains sites web en Allemagne sont volontairement dépourvu de contenu pour adultes afin de pouvoir être accessibles à tous.

On estime que la population des adeptes des couches est composée de 80% d’hommes et de 20% de femmes. Cette répartition tend toutefois à s’équilibrer au fil des années. Les femmes sont cependant souvent relativement discrètes dans la communauté, car elles sont trop sollicitées par des hommes célibataires souhaitant trouver une compagne qui partagerait leur attirance pour les couches.

Les adeptes des couches regroupent globalement tous ceux qui apprécient le fait de porter des couches, ce terme est donc en soi assez vague. Un « adepte des couches » se définit forcément par au moins un ou plusieurs fétichismes et pratiques, ou bien fait partie des sympathisants.

RépondreQuote
Posté : 20/11/2017 12:33
Anna
 Anna
(@admin)
Level 5

Merci d éclairer le monde sensuel

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreQuote
Posté : 20/11/2017 6:40
Anna
 Anna
(@admin)
Level 5

voici un article que Michel m'a fait parvenir  https://fr.wikihow.com/comprendre-les-adultes-qui-aiment-porter-des-couches

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreQuote
Posté : 06/05/2018 10:15
Page 2 / 2 Retour
  
En travaux

S'il vous plait Connexion ou Inscription