Peut-on parler de liberté sexuelle ?  

  RSS

SquirtLand
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 7 mois 
Posts: 327
17 septembre 2017 22 h 43 min  

Peut-on parler de liberté sexuelle alors même que le principe de liberté d'expression est à 2 poids 2 mesures? 

La morale serait-elle la limite de la liberté sexuelle, voire d'expression ?  

Telles sont les questions que je vous soumets 😆.

 

Fou du cunni et de l'analingus en mode levrette


Freyja aime
RépondreQuote
Freyja
Fan du 69
Rejoins:depuis 3 mois 
Posts: 521
18 septembre 2017 1 h 18 min  

Ouh la la 😊

La liberté sexuelle est une pure illusion 🤗 heureux sont ceux qui en jouissent car avec tous les carcans qu'on lui impose, la sexualité a de multiples facettes.

Il n'y a déjà qu'à voir ce que la Religion en fait ! La virginité pour le mariage.

Sans compter depuis quelques siècles le célibat imposé aux prêtres...

Ce que le code civil dit concernant la fidélité sexuelle dans le cadre du mariage... attention l'adultère 🤔

Puis voyons ce que l'on inculque aux enfants sur la sexualité.  Combien de parents reprennent leur petit enfant qui se touche le sexe à l'ouverture de leur couche? En disant tout bonnement "non pas touche, c'est pas joli" ( de te toucher le kiki ou la nénette )....

Et il y a bon nombres d'exemples. Mais le plus incroyable pour moi est sûrement l'attachement entre la sexualité et le sentiment d'amour: l'exclusivité sexuelle!

Il est si rare que 2 protaginistes d'un couple aient la même libido toute leur vie... pour autant on s'interdit individuellement d'aller baiser ailleurs. Comme si la sexualité était l'affaire uniquement du couple! Alors qu'avant tout la sexualité est intime et individuelle...

Sujet passionnant vu un peu trop tard pour épiloguer 😒😒😒 gruhhh.

Allez moi et ma sexualité on va se coucher dans l'illusion d'être libres 😊


Tekki et SquirtLand aiment
RépondreQuote
Jules
As du Missionnaire Moderateur
Rejoins:depuis 1 année 
Posts: 1277
18 septembre 2017 9 h 18 min  

Comme pour la liberté d'expression, il y a aussi deux poids et deux mesures pour la liberté sexuelle.

Tu es libre sexuellement, mais pas avec tout le monde. Comme tu es libre de parler de tout, mais pas avec tout le monde non plus.

Et en effet, la morale est je pense une des limites de ces libertés. Il n'est pas morale de parler de mettre la fessée à une femme pour son plaisir, ou de la torturer ( dans les limites que le partenaire le souhaite ). Comme il n'est pas moral de parler de tromper son mari devant le mari en question. Tout comme avoir certains fantasmes tabou ( urologie, scatophilie, latex, zoophilie, et j'en passe ! )

Bref, vous m'aurez compris, je peux parler BDSM avec ma femme car elle aime ça, mais je ne pourrai parler en parler avec ma voisine car elle risque de penser que je suis un malade mental et je risque d'avoir les féministes sur mon dos.

C'est un peu ce que j'aime avec ce forum. Nous sommes libres de parler de toutes les pratiques qu'on souhaite, sans avoir à être jugé. ( bon ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis, je jugerai toute personne à pensées pédophiles ! )
Qu'untel souhaite sodomiser un homme pour le plaisir de sa femme, qu'un autre souhaite embrasser sa femme avec son sperme dans sa bouche, ou un autre qui adore l'urophilie et ++. Cela ne me dérange pas. Nous pouvons en parler librement, et je continuerai de parler avec ces personnes sans jugement de ma part. Et je pense que c'est la majorité d'entre nous ici.


Freyja et SquirtLand aiment
RépondreQuote
SquirtLand
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 7 mois 
Posts: 327
18 septembre 2017 12 h 43 min  

Quid de la LIBERTÉ : "Ma LIBERTÉ s'arrête où celle de l'autre commence" 

Telle est la loi morale tacite que l'on s'impose pour éviter de passer pour un deséquilibré.

Encadrer les libertés permettent individus de ne pas sombrer  dans un monde incontrôlable.

Alors bien que c'est immorale, peut-on condamner. un(e ) adulte ayant (eu) des relations sexuelles avec un(e)  mineur(e)  consentant(e)?

Et que pensez des transgenres adolescents qui entament le processus de transformation intégral aux USA? 

Si je ne peux pas jouir aux sens littéral des prérogatives du mot LIBERTÉ, alors suis-je libre socialement ?  

Par conséquent, ma LIBERTÉ serait-elle tributaire des lois établis par la société ou par la connaissance du BIEN et du MAL?

La PENSÉE secrète serait-elle alors le siège où les Libertés se donnent à coeur joie? 

L'histoire biblique nous apprend que la liberté SEXUELLE est immorale.  Sodome et Gomorrhe en est l'exemple.

L'histoire récente nous a monté que la liberté SEXUELLE ébranle la morale populaire. DSK en est un exemple.

J'ai beaucoup utilisé le conditionnel et soumis des questions sans pour autant faire avancer le débat. 

Je retourne entre les cuisses de ma femme pour m'abreuver de sa liqueur AOC.

Qui sait? Peut-être suis libre sexuellement avec Elle? Quoique...Nous ne partageons pas les mêmes fantasmes.  

Alors, existe-il un endroit où la Liberté Sexuelle s'épanouie ?  

😞

.....

Fou du cunni et de l'analingus en mode levrette


ThiChat et Freyja aiment
RépondreQuote
OLYMPIA
Coquin(e)
Rejoins:depuis 7 mois 
Posts: 107
18 septembre 2017 17 h 06 min  

Pourquoi râlez vous contre les divers carcans qui vous brident ?

S'il n'y en avait plus aucun , on ne jouirait plus.

C'est la transgression qui met du pep's dans le sexe. Pourquoi je jouis un max quand je me fais sauter dans les dunes ? 

1- parce que c'est interdit

2- parce que je risque d'être vue , et je ne sais pas la réaction de la personne. Remarquez si c'est un homme dans 99% des cas il se branlera.

Si tout d'un coup on pouvait baiser n'importe où , y'aurait plus d'intérêt.

 

C'est pourquoi j'adore la transgression , où seule moi me fixe les limites. ( il y en a quand même)


RépondreQuote
SquirtLand
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 7 mois 
Posts: 327
18 septembre 2017 17 h 22 min  
Posté par: OLYMPIA

Pourquoi râlez vous contre les divers carcans qui vous brident ?

S'il n'y en avait plus aucun , on ne jouirait plus.

C'est la transgression qui met du pep's dans le sexe. Pourquoi je jouis un max quand je me fais sauter dans les dunes ? 

1- parce que c'est interdit

2- parce que je risque d'être vue , et je ne sais pas la réaction de la personne. Remarquez si c'est un homme dans 99% des cas il se branlera.

Si tout d'un coup on pouvait baiser n'importe où , y'aurait plus d'intérêt.

 

C'est pourquoi j'adore la transgression , où seule moi me fixe les limites. ( il y en a quand même)

Si je te comprends bien, très chère Olympia, encadrer la Liberté Sexuelle permet de mieux savourer le plaisir sexuel en transgressant les limites sociétales ou morales 😉

Fou du cunni et de l'analingus en mode levrette


RépondreQuote
ThiChat
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 8 mois 
Posts: 499
21 septembre 2017 14 h 42 min  

Ça pourrait être un sujet de philo au bac, ou plus loin !!!
Je crois qu'il faut distinguer deux sens à "liberté" .
Liberté = l'ensemble des droits qui nous sont accordés par la loi d'une société donnée. Dans ce sens, nous avons progressé depuis quelques décennies : contraception, IVG, reconnaissance de l’homosexualité . Nous avons également progressé dans la reconnaissance de l'égalité homme-femme (en théorie du moins, mais c'est déjà un progrès énorme par rapport à d'autres sociétés) . Il nous appartient à tous de veiller jalousement à la préservation de ces droits, de plus en plus menacés. C'est aussi l'ensemble des actions qui nous sont interdits : exhibition, ... C'est enfin ce qui n'est pas évoqué, et chacun décide si cela signifie "interdit" ou "autorisé"
Liberté = tout ce qu'une personne s'autorise à faire, éventuellement à ses risques et périls . Le résultat ne dépend que de la confrontation aux autres . C'est exactement ce que tu appelles transgression, Olympia .
Freyja, il me semble que tu aspires à une société sur le modèle de l'utopie hippie . Attention, pour moi, le mot utopie n'a rien de péjoratif, bien au contraire : bien au-delà du sexe, nous crevons de cette absence des rêves qui ont animés nos parents (et des gens plus très jeunes comme moi 🙂 )
Faut-il vous préciser que ces idées ne sont pas de moi ? Mais le sujet est passionnant, encore une fois bien au-delà de l'aspect sexuel.

Il y a donc ce qui est interdit/autorisé par les lois et ce qui est interdit/autorisé par notre culture et notre conditionnement. Je crois que tout le monde est d'accord pour dire que presque tous les tabous ont été imposés par les religions. Mais ils se sont ancrés même chez les plus fervents athées depuis des générations . C'est triste, mais il faut faire avec .
Dans ton exemple de "te faire sauter dans les dunes", Olympia, les conséquences seront totalement fonction de celui, celle ou ceux qui te surprendront . D'après ce que tu nous avais raconté précédemment, dans cette situation, tu demandes à participer ; tu dis que 99,9% des hommes vont se branler . Et les femmes ? Pourquoi n'en parles-tu pas ?
Une grande partie de tous ces tabous vient de la diabolisation de la femme qui nous a été inculquée par les religions, et j'avoue que j'ai du mal à comprendre les raisons d'un tel acharnement .

Freyja, quand tu parles du mariage, du divorce, de l'adultère, je crois aussi qu'il faut distinguer la vie publique de la vie privée . Qu'on le veuille ou non, même sans "contrat de mariage" au sens strict, le mariage est à la fois un acte d'amour (on n'a toujours pas précisé ce que c'est, mais ça n'a pas d'importance) et un contrat, en ce sens qu'il est fait et enregistré devant une autorité officielle. "La famille conjugale commence à devenir l'unité économique dans la société" disait Engels, "La famille est la cellule de base de la communauté humaine", disent les évêques de France ! Amusant, non ??? Si on ajoute les intérêts financiers (partage, pensions), il n'y a pas à s'étonner que le divorce soit fortement encadré par la loi !
Pour ce qui est la vie privée, notre conditionnement fait que beaucoup d'entre nous (dont je fais partie) se sentent coupables s'ils trompent leur conjoint (marié ou non), voire même s'ils en ressentent l'envie.

Conclusion ? Nous sommes coincés par des millénaires de conditionnement ; notre société occidentale moins que d'autres, certes . Faut faire avec, en avoir conscience, savoir jusqu'où on peut aller soi-même, découvrir jusqu'où on peut emmener les autres, et se donner du plaisir ...

Pour très longtemps encore, la liberté sexuelle (et autre) restera un acte individuel

P... j'ai été long, non !


RépondreQuote
Freyja
Fan du 69
Rejoins:depuis 3 mois 
Posts: 521
21 septembre 2017 14 h 49 min  

Long mais tellement bon 😊


RépondreQuote
ThiChat
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 8 mois 
Posts: 499
21 septembre 2017 14 h 52 min  
Posté par: Freyja

Long mais tellement bon 😊

Merci ; tu parles du texte, je suppose 😉


Freyja aime
RépondreQuote
Freyja
Fan du 69
Rejoins:depuis 3 mois 
Posts: 521
21 septembre 2017 18 h 23 min  
Posté par: ThiChat
Posté par: Freyja

Long mais tellement bon 😊

Merci ; tu parles du texte, je suppose 😉

🤔🤔🤔 je ne sais pas 🤔🤔😊


RépondreQuote
OLYMPIA
Coquin(e)
Rejoins:depuis 7 mois 
Posts: 107
22 septembre 2017 19 h 41 min  

Tu as tout compris chère Freyja.

Imaginez qu'au dix neuvième siècle , quand , dans un escalier , un jeune homme apercevait la cheville d'une dame , il en était tout chose.

 

Maintenant il faut plus qu'une cheville pour exciter les mecs.

Donc , si un jour on peut copuler avec qui on veut , quand on veut , où on veut , où sera le plaisir , Puisque plus personne n'y fera attention.

 

aux plages nudistes, je préfère les plages textiles où je joue savamment  du mini bikini qui attire plus d'un œil.


BelamiVar, Tekki, Freyja et 1 personnes aiment
RépondreQuote
Tekki
Coquin(e)
Rejoins:depuis 3 mois 
Posts: 150
22 septembre 2017 23 h 12 min  

Olympia, je suis d'accord avec toi, mais un petit topless c'est sympa aussi 😉

On ne subit pas la vie, on provoque chacun de ses instants.


RépondreQuote
Marchal
Découvre le sexe
Rejoins:depuis 2 mois 
Posts: 44
24 septembre 2017 15 h 03 min  

Je voudrais répondre à ce post , j'espère que je ne suis pas hors sujet .

Perso , je n'ai jamais compris pourquoi la sexualité était encore un propos tabou à notre époque ? .

Est-ce l'héritage Gréco-Romain puis celui du Moyen Age encore présents par la religion chrétienne qui a fait culpabiliser tant de générations au fil de siècles ?

Certainement , je le pense pour ma part .

Je pense qu'il y aurait peut-être moins de détraqués sexuels si la sexualité était enseignée comme il se doit et acceptée comme quelque chose de tout à fait normale , sans le sentiment de culpabilité .

Certains pays  anglo-saxons  comme la Suède ont une autre conception , la sexualité fait partie intégrante de leurs mœurs .

Mais la liberté chez eux est aussi une arme à double tranchante car les prostituées n'avaient pas le droit à une époque d'être dans la rue , sauf dans une vitrine ( je ne sais pas si cela a changé depuis).

Donc où est la tolérance ?

Idem pour les USA,  pays si avancé .

Par exemple , une forme qui n'a jamais été pris en compte ,  notamment en France est l'exhibition d'hommes nus devant des femmes habillées dans des cercles fermés interdits aux gars  sauf ,  pour ceux qui s'exhibent .

Seules les filles ont un droit d'entrée .

Une manière de rendre le pouvoir aux femmes mais d'un autre côté , il existe ce côté puritain de l'Amérique du Nord , selon les Etats , c'est paradoxal .

Je fais la différence entre la pudeur ( et curieusement je le suis malgré mon côté soumis ) et l'hypocrisie sexuelle dont on m'a embourbé en m' obligeant d'avoir de la retenue viscérale et corporelle .

Seul le mariage , selon les "biens pensant(es)" pouvait assouvir le lien ( on pouvait alors se libérer sexuellement ) ,  j'en suis revenu et j'embête ( et je suis poli , je ne le suis pas toujours) ceux qui m'ont inculqué ce genre de conceptions dont j'ai eu du mal à me libérer mais m'en suis enfin délivré depuis mon divorce , voici quelques années ( avant tromper mon ex-femme me culpabilisait , alors que "nous vivions encore ensemble " , je l'ai fait et tant mieux).

J'ai lu des ouvrages orientaux sur la sexualité notamment ceux des Bouddhistes , puis d'autres , les conseils pour faire l'amour et être en phase  avec la partenaire permettant d'être en fusion avec le corps , sans tabou .

Paradoxalement , la philosophie orientale est beaucoup plus tolérante et moins sectaire que la "notre " , ( mais il faut savoir choisir celle qui nous convient , il existe aussi des philos orientales qui ont des doctrines dont il faut savoir s'écarter .).

C'est enrichissant , ils ne sont pas dogmatiques comme encore pour notre civilisation dite encore latine ( je respecte l'Art qui en résulte mais pas le mode de vie et de conception ).

Chasteté et autres avant le mariage , très peu pour moi .

Pour terminer , j'écoute régulièrement une émission de Brigitte Layaie  et ce depuis des années autrefois sur RMC Info , maintenant sur Sud radio , diffusée entre 14H et 16 h , rediffusée le soir , c'est à ce moment là que je l'écoute ?

C'était un risque pour l'antenne que de diffuser cette émission en pleine journée , la nuit étant plus propice , encore ce sujet tabou qu'est la liberté sexuelle .

Je suis passé plusieurs fois à l'antenne , Brigitte sait écouter et s'entourer de spécialistes comme médecins , psychologues et autres .

Les témoignages des auditrices  et auditeurs sont bouleversants et permettent de se libérer et s'approprier la sexualité .

On s'y reconnaît dans chaque évocation .

C'est du baume au cœur et permet de retrouver confiance en soi et se déculpabiliser de certains carcans .

Rien n'est tabou sauf des sujets odieux qui 'ont rien à voir avec la sexualité , et je l'admets considérablement .

Cordialement à tous.

 


Freyja aime
RépondreQuote
Freyja
Fan du 69
Rejoins:depuis 3 mois 
Posts: 521
24 septembre 2017 16 h 22 min  

Hummm Marchal 🤗🤗🤗

un point commun 🤗🤗🤗

Brigitte Lahaie 😊

Je suis une fan de cette femme pour de multiples raisons.  Fan de la première heure. Admiratrice de son évolution professionnelle et de sa culture.

J'étais une fidéle auditrice sur rmc- info et j'intervenais sous le pseudo de 😍 Diana 😍 dans bcp de sujets car la sexualité a toujours pris bcp de place dans ma vie d'adulte (professionnelle et personnelle bien-sûr).

Ah!!! Marchal 😘😘😘

 


RépondreQuote
BelamiVar
As du Missionnaire
Rejoins:depuis 10 mois 
Posts: 1913
25 septembre 2017 10 h 10 min  

L'ami Thichat a encore dit tout ce que j'avais à dire, et nettement mieux que je ne l'aurais fait. Respect Thichat. J'aime aussi ton post, Marchal, très intéressant. Quant à l'émission de radio de Brigitte Lahaie, Freyja, je vais ré-écouter l'intégral de ses émissions en podcast pour enfin entendre ta voix !.

Bref, juste pour vous dire que finalement, malgré les interdits légaux, sociaux ou mentaux, je pense que la liberté sexuelle est en train de progresser. Si on parle de liberté, on parle forcément d'espace public. Or, la sexualité a plus de plus en plus droit de cité dans l'espace public : Brigitte Lahaie parle de sexe à la radio dans la journée ou la soirée, peu importe. Canal+ a fait son succès avec le hard en libre accès aux abonnés, on parle de plus en plus souvent de sexe et de pratiques sexuelles dans les médias de grande diffusion en toute liberté (bon, ok, c'est souvent totalement nul...), on ne compte plus les chaînes de sex shop qui n'en portent plus le nom, les Planet X et autres Eroshop, sans parler des sex shop en ligne sur internet, et j'en passe. Quant aux sites, blogs et forums de sexe sur le web, nous sommes bien placés pour savoir qu'il y en a beaucoup, et de qualité.

Après, pour revenir aux premiers posts, c'est vrai qu'on ne peut pas librement de sexe parler avec tout le monde, mais c'est vrai pour tout : aller parler des droits des homosexuels avec une personne de la « manif pour tous », du PSG avec un supporter de l'OM, etc. Je déteste les repas de famille, entre autre parce qu'on ne peut pas parler de tout si on ne veut pas que ça tourne en bataille rangée...


ThiChat aime
RépondreQuote
  
En travaux

S'il vous plait Connexion ou Inscription