Forum

Sexe et Religion  

Page 3 / 3 Retour
BelamiVar
(@belamivar)
Adepte de la Levrette
Présence sur le forum
Messages
Coeur
Noel 2017
Pionnier
Professionnel
Posté par: ThiChat

Comme disent Marchal, "La foi ne s 'évoque pas , il faut la vivre intimement" et Tekki "Croire en Dieu à SA manière et non en fonction d'une pensée commune est le salut de l'âme du croyant"

Je suis athée et surtout violemment anticlérical (toutes religions confondues) .

Dans un premier temps les commandements religieux n'étaient rien de plus que des préceptes pour le bon fonctionnement des sociétés qui se créaient . On peut remarquer que les "tu ne tueras point, tu ne voleras point", ..., on toujours leur place dans une société laïque. Puis des  castes (pas seulement hindoues) en ont profité pour assurer leur domination sur les peuples .Et la plupart des dirigeants de nos pays "civilisés" font preuve à tout le moins d'une neutralité bienveillante vis à vis de cette situation

On pourrait écrire des milliers de pages sur le sujet : je retiendrais seulement ici la diabolisation de la femme (voir un de mes posts précédents) et l'oppression sexuelle qui en découle .

Je peux faire preuve d'une totale intolérance vis à vis des religions (qui a inventé l’intolérance ?), en revanche, et bien qu'athée moi-même, je respecte les croyances . Tout simplement parce qu'on ne sait, on ne saura jamais tout . Et il m'arrive même de nuancer mon athéisme en pensant, comme Voltaire (en toute modestie) qu'il y a peut être un "grand architecte de l'univers". Mais cet être là est bien loin de nos préservatifs et de nos câlineries avant le mariage !!!

Merci Thichat, là encore, c'est ce que j'allais dire, et tu l'as dit mille fois mieux que moi. J'aime aussi beaucoup Voltaire, quel esprit, quel sens de la réplique !

« Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie », L'homme qui aimait les femmes, François Truffaut.

RépondreQuote
Posté : 4 septembre 2017 10 h 35 min
Rebbecc
(@rebbecc)
Découvre le sexe
Présence sur le forum
Aventurier

Coucou 

pour mon point de vue peu importe la religion catholique, juive ou musulmane c’est déjà assez tabou pour une fille de perdre sa virginité alors pour ce qui se la sodomie je pense pas que la fille ce posera là question c’est plus une question d’envie et curiosité enfin je le vécu comme ça moi 

bah pour ma part je m’en foutai mon copain voulait le faire je lui est fait plaisir et je vais pas dire fan mais j’aime bien la pratique si c’est bien fait 

Becky

RépondreQuote
Posté : 29 décembre 2017 5 h 30 min BelamiVar aime
osesgants94
(@osesgants94)
Amateur de Sexe
Présence sur le forum
Aventurier

Bonsoir Anna,

et merci pour d'avoir posté ce topic qui est d'une très grande importance puisque les religions peuvent être la source d'un certain nombre de blocages par rapport à une vie sexuelle un peu particulière car les dogmes et les préceptes moraux y sont très forts. Je ne cherche pas à critiquer ici les religions ou qui que ce soit. Les choses et les moeurs évoluent et ont toujours évolué en ce sens que ce qui était considéré comme blasphème, condamnable et mauvais peut devenir bon et réciproquement.

Je ne suis pas chrétien mais mon éducation, la structure sociale dans laquelle j'ai grandi et évolué a été imprégnée, et je pense l'est toujours quelque part,  de morale chrétienne. Le bien d'un côté, le mal de l'autre. Un Dieu extérieur qui juge et condamne. Cela provoque par conséquent des peurs et cela peut conduire par conséquent, en fonction de notre sensibilité, à des blocages, à des frustrations et parfois à des dérives. Les religions insistent sur ce monde de dualité et de celui d'un jugement extérieur lors du salut. Je me suis ouvert depuis quelques années à de nouvelles spiritualités et à des enseignements puissants allant à 180° de tout cela et qui m'ont fait voir les choses autrement, avec une perspective beaucoup plus large. D'ailleurs tout est une question de perception. Ce qui fait que je n'ai plus aucun jugement concernant une vie sexuelle qui peut revêtir des formes particulières tant bien entendu qu'il y a un consentement mutuel, honnêteté entre les partenaires, un réel partage et un respect mutuel.

Comme tout le monde, il y a des choses qui m'attirent, d'autres moins mais je n'émets pas de jugement. Cela fait parti d'un jeu, de ce monde physique de dualité dans lequel nous avons choisi de faire l'expérience.

De l'autre côté, il n'y a d'ailleurs aucun jugement. Nous sommes nous-mêmes nos seuls juges.

Il faut en tout cas exercer un total lâcher-prise (et ce n'est pas toujours facile) afin de se défaire de dogmes fondés sur des critères purement humains, défaire tous les blocages qui empêchent d'avancer et de vivre une vie sexuelle épanouissante, quelle que soit sa forme, sans crainte d'un jugement extérieur, suivre ce que l'on ressent par le coeur. Car que cherchons-nous tous en vérité : être heureux et par conséquent être en paix. La paix et la joie ne sont qu'une seule et même chose.

C'était en tout cas mon point de vue. J'espère n'avoir offensé personne.

 

Edité:depuis 2 mois 

osesgants94

RépondreQuote
Posté : 2 janvier 2018 19 h 23 min
Page 3 / 3 Retour
  
En travaux

S'il vous plait Connexion ou Inscription