Du rêve au cauchemar  

  RSS

ricounet31
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 4 mois 
Posts: 275
1 septembre 2017 14 h 00 min  

Nous voila dans un petit resto de la région parisienne.

Ma chérie est assise en face de moi. Elle est divine dans sa petite robe légère, relativement bien échancrée, laissant apparaitre légèrement ses seins.
Je ne sais pas pourquoi, mais je la sens coquine, comme si elle me réservait une soirée dont elle a le secret et qu'elle raffole.

Alors que nous attendions le dessert, je sens sa jambe remonter le long de ma jambe pour venir se poser sur mon intimité.
Un sourire se dessine sur son jolie visage.
Dans un même élan elle ouvre son sac et me tend une télécommande.
La télécommande d'un Oeuf que nous avions acheté lors d'un passage à Paris.
"Tiens, me dit elle, ne soit pas en reste", tout en massant plus précisement mon entre cuisse.
Mon pantalon commençait à me serrer vraiment.
Je prends la télécommande et la pose sur la table. Je pianote sur le bouton.

Ma chérie cligne des yeux en signe de remerciement.
Le dessert arrive, nous l'avalons pour rentrer au plus vite.

Nous prenons notre voiture et rentrons à la maison. Durant le trajet, sa main a remplacé son pied.
Elle masse doucement ma queue.  Je gonfle encore, quel supplice.

Nous arrivons enfin à la maison, nous avions juste oublié notre baby-sitter...

Elle dormait sur le canapé recouverte d'un plaid, la télé allumée.

A cette heure tardive de la nuit, je ne pouvais pas la laisser rentrer seule.

Ma chérie me dit alors; "Je monte dans notre chambre et me prépare à ta venue, ne traine pas"
Et la voila qui disparait dans l'escalier.

La baby-sitter est vraiment endormie. Je me penche sur elle et essaye de la réveiller en douceur.
Elle se retourne toujours endormi, faisant glisser le plaid posé sur elle, et laissant apparaitre un triangle blanc....
Mon érection qui n'était pas descendue reprit de la vigueur.
Et là, tout a basculé.

Je n'essayais plus de la réveiller, mais ma main glissait le long de sa cuisse, remontant vers ce minuscule morceau de tissu qui abirtait son intimité.
Sous mes caresses, la baby-sitter entr'ouvre ses yeux, mais n'esquisse  aucun mouvement de recul, bien au contraire. Je sens ses jambes s'ouvrir pour me donner accès à son sexe.
Ma main arrive sur le string. Je commence à masser son sexe à travers le tissu, et je découvre qu'elle mouille déjà beaucoup. Je me suis caressée me dit elle tout doucement.

Je ne sais pas pourquoi ma chérie est redescendu, le sixième sens féminin surement.
Elle porte une nuisette transparente, invitation à l'amour, elle sait que je raffole lorsqu'elle met cette nuisette.
Toujours est il qu'elle se trouvait derrière moi, furax de me voir caresser la baby-sitter.

Sans cri mais avec une fermeté que je ne lui connaissais pas, elle me pousse et me dit de m'asseoir sur le fauteuil. 
Je m'exécute sans broncher, penaud d'avoir agi de la sorte avec tous les risques et les conséquences que cela peut comporter.

La baby-sitter n'a même pas bouger, ses jambes toujours ouvertes et offertes.

Et à cet instant précis j'ai lu dans le regard de ma chérie qu'elle allait me faire payer à sa façon mon début d'infidélité.... 


RépondreQuote
Freyja
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 2 mois 
Posts: 420
1 septembre 2017 14 h 20 min  

Whaou histoire vraie? Ou fictive?

Je suis accro et j'ai de savoir ☝️☝️☝️ et de la suite!!!!


RépondreQuote
ricounet31
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 4 mois 
Posts: 275
1 septembre 2017 14 h 31 min  

non juste sortie de mes boyaux de la tête...

 


Freyja aime
RépondreQuote
Freyja
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 2 mois 
Posts: 420
1 septembre 2017 14 h 35 min  

Lol je ne sais pas si j'en soulagée ou pas 🤔

Hâte de lire la suite 🤗🤗🤗


RépondreQuote
ricounet31
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 4 mois 
Posts: 275
1 septembre 2017 15 h 55 min  

La suite...

 

Mon épouse s'assied à coté de la baby-sitter et pose sa main sur sa cuisse. Elle remonte doucement jusqu'à son puits d'amour.

"Mais tu es toute trempée petite garce" s'exclame t'elle.

Aussitôt je vois ses doigts s'enfoncer dans le sexe la baby-sitter, tout en me fixant droit dans les yeux.

"Tu voulais te la taper, tu n'en auras pas l'occasion mais nous on va s'amuser. Et surtout ne t'avise pas à lever ton cul de ce fauteuil!"

Au ton de sa voix je compris qu'elle ne plaisantait pas.

Puis elle se tourna vers la baby-sitter et se posa à califourchon sur sa tête. "Lèche moi" lui intima t'elle.

La baby-sitter s'exécuta tout en glissant sa main vers son intimité. Tout en léchant ma femme elle se caressait.

Une foule de sentiment m'envahissait, entre jalousie, colère, envie et plaisir du spectacle qui s'offrait à moi.

Les deux belles ne me calculaient plus, elles se léchaient à tour de rôle, se caressaient l'une l'autre, le tout ponctué de gémissements.

Puis mon épouse se leva, pris la baby-sitter par la main et l'entraina dans notre chambre à l'étage, tout en m'interdisant de les suivre.

Je restais assis tout en tendant l'oreille.

Les gémissements reprirent de plus belle, puis les cris prirent le relai.

Je ne résistais pas plus longtemps et montait à l'étage.

Le spectacle qui m'attendait fut de voir mon épouse se faire sodomiser par le gode ceinture que nous avions acheté pour nous, pour moi, et que nous n'avions pas encore testé.

La trahison se rajoutait à mes sentiments.

Je payais au prix fort mon égarement de ce soir.

Je restais dans l'embrasure de la porte.

A chaque coup de butoir, mon épouse criait son plaisir.

M'apercevant, mon épouse m'ordonna de quitter la chambre et de fermer la porte derrière moi.

Je m'exécutais à nouveau, les cris reprenaient de plus belle.

Je redescendis dans le salon et n'eut d'autre choix que de me masturber, allongés sur le canapé.

Malgré toute mon excitation je ne put arriver à mes fins et m'endormit complètement torturé par cette fin de soirée.

Le lendemain mon épouse me secoua. En ouvrant les yeux je les aperçus toute les deux, elle me demanda de ramener notre baby-sitter au plus vite, car sa soirée lui avait laissé un gout d'inachevé....

Ce que je fis sans trainer, sans même échanger le moindre mot avec la baby-sitter.

 


Freyja aime
RépondreQuote
  
En travaux

S'il vous plait Connexion ou Inscription