... et si tu n'existais pas, dis moi...  

Page 9 / 12 Retour Suivant
  RSS

SquirtLand
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 9 mois 
Posts: 395
7 septembre 2017 1 h 48 min  
Posté par: Freyja

 Bonsoir,

Quelle journée 😊

Ce matin, je me suis rendue à mon bureau comme d'habitude. Comme j'ai du retard sur de la saisie informatique  (et que j'adore ça 😒😒😒) je suis restée à mon bureau une bonne partie de la journée. 

Comme nous sommes mercredi, et que c'est la rentrée, j'étais seule dans mon bureau et dans l'aile de mon service 😊...

En fin de matinée, je me suis laissée distraire par mon téléphone. En effet, mon (🤔 tiens au fait,  il est dans quelle case?

Sexefriend?

Pcr?

Amant?

Coup de coeur? 

Bon appelons-le Y-Chéri!!!)... donc mon Y-Chéri a commencé à me chauffer par messagerie😊 le coquin (qui me connait parfaitement ). Il m'a envoyé de belles photos inspirantes 🤗 ce qui n'a pas manqué de me donner l'eau à la bouche (😉 et pas qu'à la bouche)... évidemment je lui ai montré via clichés interposés les conséquences de notre conversation 🤗🤗🤗 comme je ne porte pas de culotte, les photos sont vite prises 😊...

Pause déjeuner, je me sens hyper tendue sexuellement alors je fais un saut chez moi pour récupérer mes boules de geisha 😊🤗🤗...

Mon Y-Chéri continue de me titiller virtuellement et je sens que le point de non retour est atteint 😊 Je lui demande alors 

-- " gode ou boule de geisha?"

Ce à quoi il me répond  --"boules de geisha" (il est parfait 🤗🤗🤗 on est exactement sur la même longueur d'ondes )...

Il s'en suit 2h de communication, messages et photos/vidéos 😊😍😋 je l'adore 😊 il sait exactement ce qui m'embrase 😊 Je crois aussi que je sais lui donner du plaisir à distance 😊😊😊

... ces mots suggestifs, ses intentions sexuelles et ses photos m'ont transcendée 4 fois... Je n'ai pas pu me retenir la 1ière fois... j'étais trop tendue.

Puis les 3 jouissances suivantes étaient la résultante de nos fantasmes partagés... Je me caressais à chacun de nos mots, me regalais de voir sa bite si dure pour moi, je sentais les boules de geisha en moi... l'idée "qu'il me prenne là comme ça en levrette sur mon bureau"  me transcendait 🤗🤗🤗

A 15h30, il a fallut mettre fin à nos câlins virtuels sauf que ma cyprine coulait abondamment de ma chatte... j'avais envie d'un vrai coït 😊 comme mon Y-Chéri me connait trop bien, il m'a conseillé de me trouver un mec pour baiser... et sincèrement je ne vois pas comment il aurait pu en être autrement 🤗🤗🤗

Au téléphone avec mon Y-Chéri j'avais pensé à T parce que je le sais toujours prêt et en attente... mais parfois la vie fait bien les choses 😊

J'essayais de me reconcentrer sur mon boulot quand j'ai reçu un sms de M* une heure après avoir laissé mon Y-Cheri. M*, chauffé depuis des semaines et visiblement aussi affamé que moi 😊 .

M* m'annonce qu'il est proche de mon lieu de travail et me demande si je suis dispo pour prendre un verre vers 18h 🤔🤔🤔 un verre? Lol non !!! Je lui dis que s'il veut il peut passer à mon bureau que je suis seule et très très chaude.

M* est arrivé illico presto. Homme de mon âge, harmonieux et agréable physiquement et à l'aise dans le premier contact. Commercial, je l'ai très rapidement mis à l'aise en enlevant sa cravatte et degraffant sa chemise  (😊 j'ai pensé à essuyer ma bouche pour retirer mon rouge à lèvre et éviter de laisser les traces de mon passage )... 

J'ai desserré sa ceinture, ouvert son pantalon  et dégagé sa bite (épaisse et pas très grande). Comme je me suis mordue l'intérieur de la joue en machant un chewing-gum, je ne l'ai pas sucé  (dommage je ne connaîtrai jamais son goût ) et je lui ai demandé illico presto de s'assoir sur une chaise. Il s'est exécuté en enfilant un préservatif sur sa queue bien érigée, prête à me recevoir. Il m'a dit qu'il rêvait de me faire un cunni. Malgré mon refus, il a voulu me convaincre en me disant qu'il était "expert en cunni anni". J'ai souri en pensant à Squirt (désolée mais vrai, certainement à cause de sa signature ici). Alors je me suis assise sur lui et face à lui! 

Son sexe est entré en moi. Bien que j'étais très excitée, sa morphologie a ralenti la pénétration 🤗 c'était délicieux 🤗 je l'ai senti me remplir millimètre par millimètre.

Mon corps tout entier était tendu et dans l'attente de cette décharge, délivrance apothéose 😊😊😊

Mes hanches ondulaient sur son pénis, mes pieds bien ancrés dans le sol. Mes premiers va et vient, ma toison qui caresse son pubis, son sexe qui me remplit m'ont fait jouir... dans des gémissements aiguës et étouffés. Comme bien souvent, M* a voulu me retenir. Je lui ai souri et chuchotté à l'oreille "pas d'inquiétude j'en veux encore" tout en montant et descendant sur sa queue plus dure encore!

M* a pris mes seins après avoir baissé le haut de ma robe bustier et dégraffé mon soutien à gorge.  Il les a léchés, sucés en les maintenant fermement de ses deux mains, ce qui n'a pas manqué de rebooster ma libido à peine apaisée...

M* n'a pas résisté longtemps à ma chatte qui lui sucait littéralement sa grosse bite. Il m'a serré dans un mouvement un peu brutal entre ses bras pour m'immobiliser en me suppliant "attends, attends" mais ... il était déjà trop tard. Son geste l'a conduit à me pénétrer un peu plus profondément ce qui l'a fait ejaculer et a déclenché une nouvelle onde jouissive pour moi.

Sa respiration halletante dans mes cheveux s'est calmée après un grognement de satisfaction... 

Je suis restée sur lui quelques minutes. Son étreinte s'est détendue.  

Lorsqu'il m'a demandé si ça allait, je me suis redressée et lui ai répondu par l'affirmative.

Voui franchement ça allait beaucoup mieux. Je repensais à mon Y-Cheri qui m'avait mise dans cet état depuis le matin.

Je me suis relevée, lui aussi et nous avons remis nos vêtements. Passage aux toilettes (où j'ai récupéré le préservatif !!! Nous sommes un service de femmes et je peux vous assurer qu'un préservatif usagé dans nos petites poubelles feminines ça ferait jazzer!!!🤣🤣🤣).

Puis j'ai reconduit M. à la sortie et nous nous sommes dit au-revoir...

🤗🤗🤗 voilà 😊 envie de partager ma première expérience sexuelle de ce début d'année 😉

Bonne soirée à vous 😘😘😘

 

 

 

 

Hummm! J'adore 😃. Merci d'avoir pensé à moi 😊

Quel veinard, ce M! Et ce Y-Chéri! Belle cimplicite entre vous ☺. 

Question! Qui aurait été la plus suspectée si tu avais laissé le préservatif ?  😅

J'adore ta journée. Je suppose que tu fus très très fatiguée avec toutes ses émotions. 

Moral : il fait avoir le 06 de Freyja 😉

Fou du cunni et de l'analingus en mode levrette


Freyja aime
RépondreQuote
BelamiVar
As du Missionnaire Trophée du plus gros posteur
Rejoins:depuis 11 mois 
Posts: 2437
7 septembre 2017 8 h 44 min  

Hé ben, quelle bonne journée Freyja. J'espère que tu en auras beaucoup d'autres comme ça, d'ailleurs, je me vois bien te chauffer à blanc, moi aussi ! 😛

« Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie », L'homme qui aimait les femmes, François Truffaut.


Freyja aime
RépondreQuote
Freyja
As du Missionnaire Trophée de la personne la plus aimée
Rejoins:depuis 4 mois 
Posts: 1186
7 septembre 2017 8 h 49 min  

La plus suspectée ?

Non on a 2 hommes dans le service... 😉😉😉 ce serait eux!!!

sauf pour une collègue copine qui connaît un peu ma vie (évidemment puisqu'elle est parfois mon alibi s'il m'en faut un)

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊


RépondreQuote
ThiChat
Fan du 69
Rejoins:depuis 9 mois 
Posts: 542
7 septembre 2017 10 h 40 min  
Posté par: Freyja
Posté par: ThiChat

Freyja, je suis surpris et déçu ...

Personne , ni même toi, n'évoque ce qui me fait fantasmer : une branlette espagnole dans ta sublime poitrine

Voilà, c'est dit    

🤣🤣🤣 mais Thichat je t'en garde l'exclusivité c'est cela 🤣🤣🤣

 

Oh Freyja, dans quel état tu me mets ....


BelamiVar et SquirtLand aiment
RépondreQuote
SquirtLand
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 9 mois 
Posts: 395
7 septembre 2017 13 h 08 min  

Y-Chéri serait-ce Yiskah ? 

Fou du cunni et de l'analingus en mode levrette


BelamiVar et Freyja aiment
RépondreQuote
Freyja
As du Missionnaire Trophée de la personne la plus aimée
Rejoins:depuis 4 mois 
Posts: 1186
7 septembre 2017 13 h 36 min  

Lol qui sait 😊 sinon voilà quand je mets une culotte (ok string aujourd'hui)

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊


BelamiVar et SquirtLand aiment
RépondreQuote
SquirtLand
Passionné(e) de Sexe
Rejoins:depuis 9 mois 
Posts: 395
7 septembre 2017 14 h 11 min  

Freyja 😊

Fou du cunni et de l'analingus en mode levrette


RépondreQuote
BelamiVar
As du Missionnaire Trophée du plus gros posteur
Rejoins:depuis 11 mois 
Posts: 2437
7 septembre 2017 15 h 17 min  

Wouhaaaaaa, j'étais sûr que tu es une déesse callipyge, Freyja ! Je l'ai tout de suite deviné.

« Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie », L'homme qui aimait les femmes, François Truffaut.


Freyja aime
RépondreQuote
Marchal
Découvre le sexe
Rejoins:depuis 3 mois 
Posts: 46
9 septembre 2017 18 h 14 min  

Freyja est vraiment divine et stupéfiante .

Elle donne tellement de vie et d'envie dans ses récits qu'il est impossible de rester indifférent .

Je pense à son histoire avec le Commercial , exerçant le même métier que lui ( dans un registre différent certainement) , je crois que personnellement et pour la première fois j'aurais oublié le but de ma visite pour me laisser tenter et vibrer par Freyja .

J'aime les femmes libérées comme l'est Freyja .

Vivant seul , ses récits bercent mes nuits et m'aident à aller au plus profond de mes fantasmes .


Freyja aime
RépondreQuote
Freyja
As du Missionnaire Trophée de la personne la plus aimée
Rejoins:depuis 4 mois 
Posts: 1186
10 septembre 2017 0 h 19 min  

Une fois n'est pas coutume et avec son accord, B* a bien voulu que je vous raconte notre histoire. Pas  toute notre histoire, car tout ne se dit pas, ne s’écrit pas.

B* est un homme de 10 ans mon aîné.  Rien ne nous prédestinait à nous rencontrer car nous vivons dans deux univers bien différents ; mais notre ouverture d'esprit, notre engouement pour la vie (pour ne pas dire pour le sexe) et notre respect réciproque nous a conduit à ce que nos routes se croisent et que nous fassions des petits bouts de chemin ensemble.

Nous nous sommes rencontrés sur les réseaux sociaux il y a quelques années. Au sujet de la sexualité évidemment. Ce sont ses mots et sa sensibilité qui m'ont touchée, sa capacité à exprimer ses émotions et ses sentiments.

B* est un voyeur, un vrai,  et il a ce don de « voir » ce qui en apparence n'était pas visible chez moi.

Moi je suis une croqueuse d'hommes. Une femme facile comme peuvent le dire certains, une affamée pour d'autres, une femme libre (libertine ?) selon certains… 

Lors de nos premiers échanges par écrans interposés, très souvent je lui confiais qu'il me faisait rougir à l'idée de vouloir me voir nue. Moi la pudique, la femme fragilisée (*** pas envie de m’épancher sur ce sujet)…

Petit à petit, il m'a déshabillée virtuellement et m'a amenée à me prendre en photo.

J’étais à l'aise avec les photos car lorsque j'étais jeune, à l'âge des « femmes en fleur » j'étais modèle pour une marque de sous-vêtements, modèle de charme pour des photographes amateurs et modèle pour l'école des beaux-arts de la ville universitaire où je vivais… mais ma vie et les choix que j'ai fait m'avaient éloignés de cette « muse » que je fus…

B* a réveillé cette femme là, en lui redonnant confiance petit à petit.  Cette confiance réciproque qui s'est installée m'a conduite à vouloir le rencontrer pour baiser avec lui.

C'est à ce moment que B* m'a annoncé qu'il souffrait d'une myopathie et qu'il était en fauteuil. Sa situation conjugale  était compliquée et il « rêvait » de baiser avec une coquine comme moi, mais sa maladie rendait notre rencontre peu probable et une « relation sexuelle classique » impossible.

Cette annonce n'a rien changé à ma perception de B*. J'avais toujours envie de le rencontrer et de faire l'amour avec lui.

Il a franchit également certaines barrières qu'il ne pensait jamais franchir. Dans un premier temps il a parlé de moi à sa femme  (par respect pour elle et pour leur couple , je ne parlerai pas de leur vie, mais je profite de cette occasion pour la remercier pour tout ce qu'elle permet et tolère au nom de l'amour). Avec sa complicité, B* a fait des photos de lui nu. Je sais que ça a été un moment difficile pour lui, il l'a fait pour moi, pour nous… je l'ai alors vu nu. J'ai alors vu son sexe. « son petit champignon » comme il le nomme.  En effet B* a une petite bite, qui bande mais qui ne peut supporter une pénétration anale ou vaginale. 

Après des semaines d'échanges nous avons convenu d'une date de rencontre. Moment fort en émotions car du fait de sa maladie, il a fallut le concours de son épouse pour que nous nous rencontrions…

Je me souviendrai toujours de notre première rencontre et des premiers regards échangés.  B* était stressé comme pas possible et moi émue de le rencontrer. Nous étions au salon tous les 3 un petit moment et sa femme est allé l'installer dans son lit.

Quand elle est revenue au salon, elle m'a indiqué où le rejoindre. J'étais impatiente et brûlante de désir pour lui. Pudique je n'étais pas à l'aise pour me déshabiller devant lui.  Je me suis engouffrée sous la couette avec lui. Très rapidement ma bouche l'a goûté.  Sa peau douce et fine… ses poils qui m'avaient surprise sur les photos. Lui qui parlait sans cesse de son extrême maigreur due à la maladie, moi je n’avais vu que les stigmates de ce signe de virilité. 

J'ai adoré son parfum, sa pilosité et sa sensibilité. Ma bouche et mes mains qui parcouraient tout son corps trahissaient mon envie de lui. Lorsque je l'ai chevauché la première fois, moi femme ronde et pulpeuse, j'ai eu peur de lui faire mal. Rassurée par ses mots et ses réactions, j'ai vite senti que ma chatte baveuse et bouillante sur son petit champignon était plus qu’ agréable.

J'ai jouis très rapidement une première fois.  Stressé, le fait de sentir ma cyprine couler sur lui, voir mes joues rosies de plaisir et entendre mes gémissements de jouissance l’ont détendu. 

Après lui avoir embrassé le corps, ma bouche est venue se régaler de sa bite. B* n'avait de cesse de « s'excuser » mais sa bite est parfaite pour qui sait l'accueillir.

Je l'ai léchée avec délicatesse, sans oublié ses testicules. .. puis ma petite bouche est venue se serrer sur son gland découvert et je l'ai sucé avec envie et désir.  B* laissait échapper des « oh que c'est bon… que tu es douce. .. oh que c'est bon ».  Mes va et vient sur sa queue l'ont fait éjaculer assez rapidement. Il souriait et je souriais. 

Je venais me lover tout contre lui et nous avons discuté quelques minutes. Pour ne pas laisser sa femme trop longtemps seule, je me suis rhabillée et j'ai été la chercher pour qu'elle réinstalle B* dans le salon. Pendant ce temps j'étais dans la salle de bain pour me nettoyer un peu. J'ai rejoint le couple dans le salon. Ils m'ont offert un café et je suis repartie.

C'était la première fois et je n'imaginais pas à ce moment que nous serions de vrais sexfriends. Moi qui ne m'attache pas, il a su me dompter en me captivant sans m'enfermer.

Depuis nous nous voyons régulièrement mais pas très souvent du fait de nos vies respectives. Je jouis toujours au minimum deux fois à son contact ; il a une petite expression bien à lui pour m'interpeller et elle me fait jouir immédiatement en plus de mes caresses. B* jouit et éjacule sous mes caresses et en baisant ma bouche.

Chaque jour nous nous envoyons quelques messages. Des photos ou  vidéos de moi (à sa demande de voyeur). 

Je vous raconte cette histoire, notre histoire sous le coup de l'anonymat, parce qu'il est impossible de la partager en dehors de B*, sa femme et moi sans qu'il y ait des jugements et des pensées malfaisantes. Mais J'avais envie d'en parler ( à la condition qu'il soit d'accord, parce que c'est une belle relation).

 

 

 

 

 

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊


SquirtLand, ThiChat, ricounet31 et 1 personnes aiment
RépondreQuote
Marchal
Découvre le sexe
Rejoins:depuis 3 mois 
Posts: 46
10 septembre 2017 8 h 50 min  

Très belle histoire que celle racontée et vécue par Freyja .

Emouvante ,je m'abstiendrais d'en dire davantage .


Freyja aime
RépondreQuote
Tekki
Coquin(e)
Rejoins:depuis 4 mois 
Posts: 153
10 septembre 2017 13 h 11 min  

Très jolie histoire, vraiment. Une relation unique et particulière. C'est une belle tranche de vie que tu nous offres là Freyja! Merci!

On ne subit pas la vie, on provoque chacun de ses instants.


Freyja aime
RépondreQuote
ricounet31
As du Missionnaire
Rejoins:depuis 6 mois 
Posts: 1151
10 septembre 2017 16 h 53 min  

En plus de te mettre à nu et dévoiler ton corps, tu dévoiles ton âme avec cette très belle histoire vécue.

Merci Freyja pour cet agréable moment, quand je dis que tu nous gâtes, tu nous gâtes.

Autant en photos qu'en texte.

Je ne prends pas la vie au sérieux, je n'en sortirai pas vivant


Freyja aime
RépondreQuote
BelamiVar
As du Missionnaire Trophée du plus gros posteur
Rejoins:depuis 11 mois 
Posts: 2437
12 septembre 2017 10 h 38 min  

C'est très émouvant, Freyja, et je sais que ça n'a pas été facile de te confier à nous comme ça, de te mettre à nu aussi, de nous montrer toute ta sensibilité et ta fragilité. Mais c'est aussi pour ça qu'on t'aime.

« Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie », L'homme qui aimait les femmes, François Truffaut.


Freyja aime
RépondreQuote
Freyja
As du Missionnaire Trophée de la personne la plus aimée
Rejoins:depuis 4 mois 
Posts: 1186
30 septembre 2017 17 h 06 min  

Week-end à Perpignan 🤗 alors que certains parlent de week-end à Rome 😊

... promis je vous raconte en reprenant le train demain 😘

 

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊


BelamiVar aime
RépondreQuote
Page 9 / 12 Retour Suivant
  
En travaux

S'il vous plait Connexion ou Inscription