Histoires de bureau  

  RSS

Yiskah
Coquin(e)
Rejoins:depuis 9 mois 
Posts: 185
3 septembre 2017 14 h 45 min  

Je travaille dans une entreprise de taille moyenne, dans une équipe d'une dizaine de personnes dont F., une collègue que j'admire beaucoup en tant que femme, pour sa douceur mais sa témerité mais aussi car c'est une femme qui s'assume. Je suis nettement plus réservée mais nos caractères s'accordent bien. 

Aujourd'hui réunion, comme tous les mois. Nos interlocuteurs changent de temps à autre et aujourd'hui nous retombons sur le beau D. Toujours bien aprêté, coiffé, parfumé mais pas trop, une voix masculine comme on les aime, avec une belle assurance sans trop en faire, avec lui les réunions sont vraiment agréables! 

Je ne sais pas si F. Était au courant mais elle est particulièrement en beauté aujourd'hui. J'aime les hommes mais après une expérience avec une femme, je les regarde différemment.  Je regarde leur décolleté, leurs jambes, je me demande comment elles prennent du plaisir, si elles sont épilées ou pas... 

La réunion commence  et F est en face de D. Elle le regarde puis prend la parole. Tous les yeux sont rivés sur elle et son sublime décolleté abritant une poitrine généreuse. Je regarde sa peau laiteuse et me demande ce qu'elle porte en dessous. 

Puis c'est au tour de D de prendre la parole. Je l'observe, je regarde ses mains qui bougent pendant qu'il parle, sa bouche, mes yeux font le tour de son corps... puis je vois F qui commence à suçoter son stylo, caresser son décolleté.. . 

Je crois bien que c'est une invitation pour D qui pique un léger fard à un moment... D revient à sa place et la réunion se  poursuit sous forme d'échanges de part et d'autre de la table. Je suis en bout de table quand je crois voir le petit manège qui se déroule... F qui écarte les jambes en face de D. Il jette des regards furtifs puis fait mine de se reconcentrer mais je crois qu'il n'y arrive plus. 

L'heure de la pause est arrivée et je demande à F si elle déjeune avec nous aujourd'hui et elle me dit qu'elle viendra plus tard, qu'il lui reste quelques dossiers à discuter avec D. 

Je pars avec le reste de mes collègues et un bon quart d'heure après avoir quitté le bureau, je me rends compte que j'ai oublié mon téléphone au bureau... j'abandonne momentanément mes collègues pour retourner au bureau. Je regarde dans mes tiroirs, rien, dans ma veste, rien... 

Je vais alors vers la salle de réunion et quand j'y entre, je surprends F assise sur le bord de la table, les jambes écartées, et D son visage enfoui entre les jambes de F... je reste muette et les observe un moment, interdite mais complètement excitée, quand F se retourne et me dit : je t'ai vue déjà me regarder er regarder D... Viens donc ici... 

Je m'avance doucement  vers elle, mélange d'appréhension et d'excitation....

 


RépondreQuote
ricounet31
As du Missionnaire
Rejoins:depuis 6 mois 
Posts: 1151
3 septembre 2017 19 h 33 min  

Merci pou cette belle histoire

Je ne prends pas la vie au sérieux, je n'en sortirai pas vivant


RépondreQuote
Freyja
As du Missionnaire Trophée de la personne la plus aimée
Rejoins:depuis 4 mois 
Posts: 1186
7 septembre 2017 10 h 28 min  

... "je t'ai vue déjà me regarder er regarder D... Viens donc ici... "

Yiskah avance timidement et je lis son trouble sur son visage. D*  relève la tête. Il est surpris et déconcerté.  Je le rassure en lui présentant Yiskah comme mon amie.

Yiskah est le genre de femme élégante et timide. Mais sous son apparence, elle est aussi chaude que la braise, aussi gourmande et coquine que moi. 

Nous nous étions dévoilées l'une à l'autre lors d'une soirée entre collegues. Alors que nous fetions les fêtes de fin d'année dans un resto karaoké, nous nous étions retrouvées dans les toilettes. C'était une grande salle d'eau en L. Elle se rafraichissait le visage et le cou lorsque je venais me laver les mains. Nous nous etions regardées dans le miroir et souries tendrement... son regard pétillant m'avait déstabilisée.

Je lui avais alors demandé si ça allait, ce à quoi elle m'avait repondu par la positive. Puis instinctivement je lui avais relevé les cheveux de la nuque et soufflé sur sa peau humide.  Son parfum m'ennivrait et je n'avais pas pu resister à mon envie de l'embrasser...  Yiskah ne protesta pas et sa respiration indiquait qu'elle appréciait... mes mains etaient juste posées dans ses cheveux et sur son épaule... elle se tenait en appui sur les siennes au lavabo.

Son parfum citronne et poivre m'envoutait et me captivait... je goutais de mes baisers sa nuque délicieuse. 

A un moment elle se retourna et pris mon visage entre ses mains pour m'embrasser intensément. Nos deux corps se collerent l'un à l'autre, chacune postant sa cuisse entre les jambes de l'autre, de sorte que notre sexe caché dans nos vêtements sente la cuisse de l'autre.

Notre etreinte fut intense et passionnée. Mais brusquement arrêtée, Danielle une autre collegue entrant en trombe dans la pièce. 

Ces souvenirs étaient réactivés aujourd'hui par son arrivée dans le bureau. Son parfum était reconnaissable entre mille.

Yiskah à ma hauteur me caressa le visage et m'embrassa surla bouche de cette douceur due ke lui connaît.  D* se releva...

 

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊


BelamiVar et SquirtLand aiment
RépondreQuote
Yiskah
Coquin(e)
Rejoins:depuis 9 mois 
Posts: 185
7 septembre 2017 10 h 47 min  

D se relève et nous regarde.

Nous nous interrompons. D m'embrasse à son tour et je goûte alors au nectar de F par l'intermédiaire de sa bouche.

Puis il retourne entre ses jambes et F m'embrasse. Mes mains la caressent jusqu'à sa poitrine généreuse et je glisse une main pour la caresser... Sa peau est tellement douce. Je quitte sa bouche pour embrasser son cou et la mordiller doucement.

Je vois que D est toujours entre ses jambes et la lèche avec ferveur. Je croise son regard et j'imagine sa bouche aussi sur moi... Je retire le haut de F, puis son soutien gorge et embrasse doucement ses seins. Ils sont si beaux. Elle bascule la tête en arrière et j'entends son souffle fort et ses gémissements.... Ma main part ensuite vers son abricot, que D lèche toujours... Mes doigts et la bouche de D se mélangent. Il s'arrête alors et regarde mes mains sur le jardin secret de F. 

Elle est complètement mouillée. Son sexe est épilé à la perfection. Mes doigts glissent sur toute ce nectar pour aller se loger doucement dans sa fente, au plus doux et au plus chaud de son intimité. 

D se relève et s'approche de moi. Ma main va instinctivement toucher la bosse sur son pantalon. Il défait alors sa ceinture pour libérer son membre. Il est superbe. Je commence alors à la caresser d'une main pendant que mon autre main caresse F. 

Lui caresse la poitrine de F d'une main, et passe sous mon haut de l'autre pour découvrir ma peau... 


BelamiVar et SquirtLand aiment
RépondreQuote
BelamiVar
As du Missionnaire Trophée du plus gros posteur
Rejoins:depuis 11 mois 
Posts: 2439
8 septembre 2017 9 h 18 min  

Wouhaaaa, vous nous mettez le feu, les filles. La suite !

« Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie », L'homme qui aimait les femmes, François Truffaut.


RépondreQuote
Freyja
As du Missionnaire Trophée de la personne la plus aimée
Rejoins:depuis 4 mois 
Posts: 1186
8 septembre 2017 23 h 24 min  

D* me caresse la poitrine d'une main, et passe  l'autre sous le t-shirt de Yiskah pour découvrir la douceur de sa  peau... 

Moi je sais son goût et sa texture. Elle est douce comme une étoffe de soi.

Yiskah caresse la bite de D* qui bande très dur. Un regard de connivence entre elle et moi, et je descends du bureau.  Dans un même mouvement, Yiskah et moi nous agenouillons devant D* qui affiche un visage rayonnant, oscillant entre la surprise et la satisfaction de ce qui se prépare. 

J'embrasse tendrement Yiskah qui répond avec autant de tendresse à mon baiser. D* nous caresse les cheveux et nous regarde mélanger nos langues.

Puis le penis en érection à côté de nos visages semble nous supplier de lui accorder un peu d'attention.  Alors de concert, Yiskah et moi lechons la tige majestueuse de D* qui soupire de désir. Nos deux visages se touchent, nos langues aussi.  Nous nous attaquons à ses couilles qui sont sensibles et le font frissonner... nous entendons D* murmurer 

-" rho mes cochonnes que vous êtes bonnes! Putain que c'est bon".

Je profite de ce moment pour prendre en bouche son gland découvert. Ma langue le lape. Yiskah me regarde et supplie de son regard de lui prêter la queue de D*... je souris et lui tend la queue. A son tour elle engloutit le gland et commence à sucer avec frénésie la bite de nôtre hôte qui tient nos cheveux de ses deux mains. 

Je reprends la queue de D* que je regarde dans les yeux et la leche avant de la prendre à nouveau en bouche. La douceur, la chaleur et l'humidité de mon étreinte le font faillir. Mes lèvres qui se serrent et se desserent autour de lui l'amènent à avoir du mal à se retenir. 

D* reprends sa bite en main et en se branlant une seule fois, laisse gicler sa semence entre nos deux bouches, nos deux visages dans un profond grognement de satisfaction...

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊


SquirtLand aime
RépondreQuote
Yiskah
Coquin(e)
Rejoins:depuis 9 mois 
Posts: 185
9 septembre 2017 18 h 51 min  

D jouit dans un long râle... 

Nous nous relevons et F viens vers moi. Elle m'emmène vers la table et me fais monter dessus. Elle remonte ma jupe sur mes hanches et passe ses mains sous ma dentelle... Je ruisselle... Ses doigts passent le long de mon intimité et elle porte ses doigts à sa bouche puis à la bouche de D... 

D s'approche alors se met à me caresser... J'aime ce duo de mains qui me caresse et tour à tour me pénètre doucement. Je sens la différence entre les mains de F, des mains de femme, douces, avec des doigts plutôt fins, et les mains de D, plus vigoureuses, moins délicates mais ô combien excitantes.

 

F monte vers ma.poitrine et relève mon t-shirt pour embrasser mes seins et les caresser. D en profiter pour plonger sa tête entre mes jambes et le lécher doucement... Il fait ça divinement bien, me faisant me tortiller sur la table... 

- Je ne vous dérange pas ? Tonne soudain une voix masculine que je reconnais... C'est S., de la sécurité... Un appollon qui doit friser le mètre 90, sportif, avec des épaules carrées à souhait, un sourire et un regard à tomber... 

L'aplomb de D remet tout de suite les choses au clair. 

- tu nous interromps, mais veux tu te joindre à nous ? Enfin, si ces dames sont d'accord évidemment ? Je croise les yeux de F qui comprend que pour moi c'est OK. 

- nous sommes d'accord lui dit elle. 

S. Se débarrasse de son polo rouge puis va vers F qu'il embrasse. Elle défait son pantalon et le caresse. Je ne rate rien du spectacle pendant que D me lèche toujours. 

S la porte et la pose sur la table à côté de moi, relève sa jupe et lui prodigue lui aussi des caresses sur son minou. Nos mains se croisent, nos regards se croisent. F me regarde en train de prendre du plaisir et je la regarde aussi. 

Puis les hommes échangent leur place sans rien nous avoir dit, et c'est la bouche de S qui se colle sur ma peau à présent... Je le connais depuis un moment et même si il a été souvent l'objet de mes fantasmes, je n'aurai jamais imaginé qu'un tel moment puisse arriver...

Je ne sais pas si les hommes ont décidé de se livrer une sorte de "compétition" de plaisir mais l'un comme l'autre savenr jouer de leur langue avec un plaisir divin... Les mains caressent les jambes de temps à autre puis reviennent en moi, en nous je suppose, puis repartent nous laper avec gourmandise....

F et moi sommes au bord de l'orgasme... 


Freyja aime
RépondreQuote
Freyja
As du Missionnaire Trophée de la personne la plus aimée
Rejoins:depuis 4 mois 
Posts: 1186
11 septembre 2017 23 h 18 min  

F et moi sommes au bord de l'orgasme... 

La compétition aurait pu être masculine, mais il en était tout autre.  Leur complicité inédite n'était vraiment destinée qu'à la jouissance.

Je me redressais à l'apogée de ma tension sexuelle et je voyais D* entre mes cuisses. 

"Prends moi lui dis-je, baises moi"

A côté Yiskah gemissait d'une voix rauque et profonde qui traduisait l'intensité de sa jouissance. Sa cyprine jaillissait sur le visage de S* qui semblait en raffoler. Il n'en perdait pas une goûte et fermait les yeux comme s'il savourait un fruit juteux.

D* me ramenait à notre réalité. Sa bite dure, longue et décidée, se présentait sur ma chatte débordante de mouille.  Le simple toucher de son gland entre mes lèvres, me fit exploser à mon tour. Je gemissais langoureusement et camouflais mon visage contre son torse pour percevoir encore plus intensément les vibrations qui m'envahissaient. D* m'attrapa par les cheveux derrière la tête pour me faire incliner et pour qu'il puisse voir sa bite rentrer en moi.

Son premier coup fut si fort et profond qu'il me fit pousser un cri de douleur ou de surprise. Je ne sais plus.

"Hummm qu'est ce que tu es bonne ma salope" me dit il en attrapant ma taille par ses deux mains. Il me souleva mes cuisses qu'il plaça de chaque côté de sa tête, sur ses epaules.

Il continuait à me limer fermement et profondément. L'intensité du coït me fit à nouveau jouir. D* souriait car il sentait les spasmes de mon vagin et sa lubrification sur sa grosse bite.

Cela l'excitait encore plus. Ses mouvements saccadés l'amenèrent à son tour à la jouissance. Dans un dernier mouvement de hanches, il s'enfonca en moi, au plus profond. Ses boules collaient parfaitement à ma vulve.

Nous étions en parfaite fusion, au point où ne voyions plus Y et S.

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊


RépondreQuote
  
En travaux

S'il vous plait Connexion ou Inscription