Je dresse ma salope – Récits érotiques – Forum Sexualité

Je dresse ma salope  

Page 1 / 11 Suivant
  RSS
henry
(@henry)
Level 2

Bonne giclée au salon  :

 Cet après midi, ça faisait 6 jours, la salope a du mal à tenir le rythme de 2 fois hebdomadaires. En plus, lorsque je suis monté à l'étage en début d'apres midi la salope a essuyé un refus. Profil bas donc et sieste. A mon réveil, la salope préparait des cours à l'étage. Je descends donc et me mets à l'ordi, me connecte pour voir si une salope pouvait trainer sur le net. Interrompu plus tôt que prévu, ma salope arrive avec un air langoureux qui était donc le signal. On commence à s'embrasser et je la pelote debout dans le hall, puis je lui dis "allons au salon, il y a plus de soleil" ( bien sur c'est beaucoup mieux car on peut nous mater des 2 cotés -jardin du voisin de gauche et voisin de droite et sa vieille locataire au rez de chaussée). Alors je désape la salope, me fous à poil et on est la à se rouler des pelles et à commencer à se branler au milieu du salon. Elle n'a pas sa tenue et n'est pas à ma hauteur, alors je veux qu'elle mette des talons, je reviens avec ses bottines, qu'elle enfile rapidement pour se relever, me rouler un palot et me branler la queue. Je la doigte immédiatement , lui mets 2 doigts mais elle n'en veux qu'un alors je lui mets mets tres profond en la branlant vite, elle demande assez rapidement le clito pour que je la finisse. Je m'éxécute tout en continuant à agiter fort mon majeur dans le fond de sa chatte, la salope s'accroupit prise pas le spasme de la jouissance. Alors j'ai une superbe vue sur son corps de chienne soumise, la tete à quelques centimetres de ma bite. Elle me branle pas tres longtemps et m'engouffre de suite. Je lui attrappe la tête et règle le rythme de façon soutenue. C'est bon, cette chienne me fait toujours autant d'effet, je lui dit que c'est bon, que c'est un bonne salope , que je lui baise la bouche, que j'aime ça, que je vais venir, qu'elle prenne mon foutre au fond de sa gorge et surtout qu'elle reste dessus. Alors j'explose, je lui maintiens bien la tête, je gueule fort et suis pris de spasmes délicieux qui me font rire aux éclats, c'est délicieux. Que c'est bon de gicler dans la bouche de sa pute !

RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 3:33 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

Ma salope pompe en face de la terrasse des voisins  

Mardi, ça faisait 4 jours ma pute m'a pompé dans la salle de bains, la fenetre entrouverte à quelques metres de la terrasse des voisins. Dans le hall la salope avait déja refusé, alors je l'ai poursuivie à l'étage dans la salle de bains ou elle se retrouve souvent pour pisser mais aussi tailler les poils de sa chatte au soleil (la piece donne coté sud avec une grande fenetre). J'avais pris soin de prendre la "boite à outils", je lui tend pour lui faire comprendre qu'il est temps de me pomper, alors la salope va sur le palier et enfile sa tenue de pompeuse, bas, talons, et tablier de bonniche. Elle réapparait dans la salle de bains, je la pousse contre la fenetre, lui roule des palots et commence à branler sa chatte de pute. Il n'y a qu'un petit rideau à la fenetre, la terrasse du voisin de droite en léger surplomb. ensuite la salope s'assied sur le rebord du lavabo, je la doigte bien mais la pute ne semble pas vouloir allez jusqu'à l'orgasme. Elle vient se mettre accroupie pres des wc face à la fenetre. Alors la elle me caresse doucement la queue sur toute la longueur avec application, me fait durcir puis m'embouche assez rapidement et commence des vas et viens sur ma queue. Elle me pompe comme une grosse pute et je peux la mater dans un miroir (que la salope place dans toutes les pieces de la maison). Je commence à l'insulter et de plus en plus, je lui fais accélérer le mouvement en lui prenant bien la tête à 2 mains. Je sens que ça vient, sensation délicieuse alors je me vide dans la bouche de ma pute en gueulant comme jamais,et longtemps. C''est certain que les voisins ont entendu, la fenetre étant entrouverte ! Ma pute a tout pris après avoir eue la bouche défoncée violemment , puis elle a recraché dans les toilettes juste à coté de l'endroit ou la chienne m'avait pompé en bonniche soumise qu'elle est ! 
ma salope pompe en face de la terrasse des voisins

RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 3:41 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

Très bonne pipe de nouvelle année !  

Plus de 2 semaines que la salope n'avait pas pris mon foutre ! Le jour de l'an, je lui avais bien défoncé la bouche elle accroupie pres du lit de la chambre du haut mais la salope m'ayant ait une réflexion désagréable après que j'eu décidé de me branler sur elle et qu'elle reçoive mon foutre pour me finir sur son corps et son visage de salope, alors je l'en avais privée !
Donc là, ça faisait une semaine, notre fils au college en ce jour de rentrée, il fallait qu'elle prenne ! Je lui annonce et n'a pas rechigné, encore heureux ! Je voulais qu'elle me pompe au salon devant la fenetre du voisin mais faisant frisquet la salope me dit qu'elle a froid, alors nous choisissions la chambre du bas et on se met sous la couette. Le temps de se réchauffer, on devise de tout et de rien, puis je passe à l'action, lui roule de gros palots pendant qu'elle commence à branler ma bite puis je dirige ma main vers sa chatte, lui entre un doigt tout en lui titillant le clito. Elle aime ça le clito la salope, elle réclame, alors je lui branle le bouton plus énergiquement, tout en continuant à la doigter de mon majeur. La salope gémit, mouille, se tord, elle prend son pied, finit par jouir en pouffant de rire (sa façon à elle) et de suite lui entre 2 doigts et commence à la doigter vite , la pute ne rechigne pas et au contraire savoure ce moment, puis cela retombe alors de suite me dit "à toi de faire comme tu le veux". Evidemment je me leve, fais le tour du lit et vient me plaquer contre le mur face à elle qui s'assoit sur le lit. Elle veut m'emboucher mais je la retiens en lui disant de me branler et de mettre par terre accroupie devant moi, comme une bonne putain soumise. Elle s'exécute, me branle un peu, caresse mes couilles mais m'enfourne assez rapidement tout en continuant son jeu avec sa main. C'est délicieux, alors je lui dis "oui comme ça, vas y continue ma salope". Puis je prend un ton affirmé, je parle d'une voxc claire, sans discontinuer, sans pour autant hurler, davantage la voix du maitre qui encourage son éleve avec des "hummm tu es une bonne suceuse, une bonne pute qui me suce bien, j'adore te baiser la bouche, je vais me vider dans ta gorge , tu aimes ça hein pomper ma bite salope ?". J'en passe et des meilleures. Puis je sens que je suis à point, que ça vient, je lui dis mais au dernier moment, puis j'explose en lui maintenant la tête et en lui disant de rester. Elle prend une bonne rasade de foutre mais se dégage encore et finit par cracher tout en me disant "quelle saloperie !". Je rectifie en précisant que salaud je veux bien, mais saloperie c'est plutôt génant en lui disant que pour moi elle est bien "ma salope" et pas une saloperie. Elle en convient et encore heureux ! Mais quel pied pour cette nouvelle année !
Très bonne pipe de nouvelle année !

RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 3:43 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

La salope se remet plus dans le rythme  

Bien, on en était à 9 jours, sur que ce n'est pas le top, mais c'est déja mieux que la fois précédente.
Alors cet après-midi, ma salope devait bien se douter qu'il était plus que temps. Je lui dis de m'attendre dans la chambre du bas, elle a froid et va se réfugier sous la couette, mais vétue tout de même d'un body et d'un gilet en peau de mouton. Quant à moi, je me mets à poil dans le hall, enfile un peignoir avant d'entrer dans la chambre et de venir me blottir à poil à coté d'elle. On se réchauffe l'un contre l'autre, la salope me demande bientôt de la faire grimper au rideau, alors je m'active, on se roule quelques pelles, elle ne touche pas encore ma bite mais je me mets à la doigter la salope. Elle est déja bien inondée, je lui enfile mon majeure bien à fond et commence à la branler assez vite. Cette garce réagit, commence à gémir et à se tortiller, j'accélere le mouvement puis elle me supplie de m'occuper de son clito : alors je vient lui titiller le bouton, et bientôt tres vite, tout en alternant avec mon majeur bien profond dans son vagin. La salope se tortille, exulte, elle prend son pied cette pute, je continue, elle jouit et c'est bon de la voir ainsi s'abandonner, sans retenue.
Alors ensuite, elle sait qu'elle doit s'occuper de ma queue, elle commence à la branler, je durcis, mais j'ai envie de lui fourrer dans sa bouche de pute, alors je me releve, fais le tour du lit, viens me coller au mur face à elle, et lui dit de continuer un peu à me branler avant de me prendre en bouche. La salope connait maintenant sa position de soumise, sans que je lui dise elle s'accroupit sur le sol et commence à me caresser les couilles tout en branlant ma queue, je grossis de plus en plus, j'ai envie de lui foutre dans sa bouche de salope, mais elle devine et sans que je lui dise, se met en position et m'enfourne tout de go. La sensation est délicieuse, j'ai vraiment envie de bien lui défoncer sa bouche alors je ne la ménage pas , je lui attrappe la tete, m'enfonce profondément et commence à lui marteler le gosier à un rythme tres soutenu, sans relachement. La salope encaisse et alors comme prévu je change de registre de vocabulaire et je lui dis "oui pompe moi bien sale chienne c''est bon !", puis "oh la bonne chienne" "tu vas prendre mon foutre et tu vas rester sur ma queue", tout en continuant au même rythme à lui défoncer la bouche sans ménagement. Alors je sens que ça vient et je finis par exploser dans sa gorge tout en la maintenant et en hurlant comme un fou. La salope, encaisse tout, dois en bouffer un peu mais finis encore par tout recracher au sol, pour me dire juste apres "mais tu es un vrai salaud, un chien". Je lui réponds que oui, mais que ça lui plait et elle ne peut pas dire le contraire. Quelle bonne chienne !La salope se remet plus dans le rythme

 
RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 3:47 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

C'est sur j'ai une salope exhib !  

C'est maintenant certain, j'ai une salope qui adore me pomper en bonne chienne soumise en étant matée.
Ce midi, ça faisait 9 jours que ma salope faisait de la résistance à toujours vouloir repousser, il faut dire qu'une semaine plus que tendue entre nous pour des problemes extérieurs n'y a pas aidé.
Donc ce matin, bien déterminé à la faire enfin me pomper, j'attends qu'elle revienne de ses activités en étant à l'ordi et à poil après une bonne douche, mais sans avoir préparé la "boite à outils" (comme elle dit) devant les camouflets les 2 fois précédentes où je lui avais présenté la fameuse boite. 10h30 toujours personne, je me demande quoi, puis 11h30, alors je remets un caleçon, elle arrive enfin, je lui dis qu'il serait peut etre temps de s'y mettre, elle s'oppose à nouveau prétextant la cuisine à faire. Alors ni une ni deux, je me saisis de la boite, lui pose à terre dans la cuisine, la garce la voit, s'approche, revient dans le hall et me sort "mais je suis pas une pute !" La salope, quel toupet ! Alors, je monte à l'étage, m'allonge et me laisse aller à un petit somme. La salope monte enfin, je l'entends, mais au lieu de venir dans la chambre elle part prendre une douche. Une fois terminée, elle arrive enfin, nue, tire le rideau de la fenetre, ce qui ne me plait pas puisqu' impossible de voir dans la chambre. La salope s'assoit sur le lit, mais ne semble pas spécialement disposée à attaquer ma queue, fiere d'elle meme et de sa mainmise sur mon plaisir, quel toupet, alors que c'est bel et bien sa place de m'être soumise ! Donc je le prends mal, elle s'offusque et finit par redescendre à la cuisine.
Je boude quelque temps puis je redescends à mon tour. Je trouve la salope assise dans un fauteuil du jardin en train de siroter son petit verre de blanc. Je me sers un diabolo puis viens lui faire face et parlementer.
Intérieurement, je me dis "bizzare que la salope ne soit pas venue m'attaquer la bite dans la chambre et fait de la résistance et que la elle se pavane, certes vêtue, juste face aux 2 fenetres du voisin, sans compter le voisin de gauche qui a sa remise à quelques metres". Comme si elle prenait vraiment gout à se faire mater et qu'elle comptait m'attirer la pour me pomper la queue. Elle sait que le voisin est là, puisque sa voiture est sur le parking de la cour commune.
Alors j'ai voulu en avoir le coeur net, on a continué à deviser sur les besoins sexuels, mes attentes, mon état de manque et sa façon de toujours repousser l'échéance. Puis elle finit par me dire, "mais je ne suis pas en guerre contre toi" tout en se levant et venant s'assoir sur mes genoux. Alors cette fois, plus de quartier j'ai commencé à mettre une main sur et dans sa culotte tout en lui caressant le dos et lui pelotant les seins (pratique vu qu'elle n'a jamais de soutif). Je lui dit de retirer la culotte, elle me réponds que moi aussi j'enleve le caleçon, alors de suite je descend la culotte et vire mon caleçon et mets le tout sur la table. Et dans la foulée mon tee shit et me retrouve à poil, elle a gardé son haut (une tunique noire). Et nous sommes là, à la vue du voisin, sa fenetre de face un peu masquée par quelques feuillages, celle de coté bien dans l'angle avec une vue plongeante ; quant à la remise du 2e voisin, une petite fenetre opaque est proche mais peut évidement s'entrouvrir. Alors là je me dis cette pute veut etre matée en train de faire se grosse salope alors je vais lui faire la totale. J'ai commencé à la doigter tres profondément à sa demande, elle chatte ouverte, cuisses béantes ployant sous la caresse et gémissant comme une bonne chienne, de coté par rapport au voisin et presque de face par rapport à celui de la remise. Elle soupire de plus en plus, m'implore d'aller + profond encore, puis en transes me demande de lui branler le clito ce que je fais illico et la pute ne tarde pas à jouir en bonne chienne soumise et offerte.
A peine le temps de reprendre ses esprits, la pute vient prendre ma place sur le fauteuil et me dis "à toi maintenant". Je me lève, me mets debout face à elle, les 2 fenetres du voisin nous surplombant. La pute me branle à peine quelques secondes et tout de go m'enfourne dans sa petite bouche de salope pompeuse.
Je ne boude pas mon plaisir, de suite lui imprime le rythme, soutenu comme d'habitude, lui forçant bien la tete de mes mains sur ma bite, je lui dis "oui pompe moi salope, c'est bon, tu es ma pute, tu me pompes comme une bonne chienne", puis "je vais pas tarder à me vider, reste sur ma bite salope, prends mon foutre et avale !". La salope éructe encore et encore, s'etouffe de ma queue dans sa si petite bouche. Je n'en peux plus, cette salope à la vue de tous me pompe trop bien, j'explose longtemps dans sa bouche non sans maintenir sa tete de garce sur ma queue et lui intimant de rester et meme de continuer à me pomper. La salope doit ingurgiter un peu de sperme mais je sens qu'elle garde la plus grosse partie en réserve tout en se remettant à bien glisser sur mon manche, quelle sensation ! Alors elle finit par se retirer et crache mon foutre en plusieurs fois à meme les dallages du jardin.
Alors la salope se leve, va s'assoir sur un autre fauteuil juste contre la cloture du jardin mitoyen du voisin, replie ses jambes tout en les ouvrant un peu laissant entrevoir sa chatte. Je fonce sur l'appareil photo, mitraille ma salope en essayant de viser sa chatte, la pute évidemment conteste mais je n'en ai cure. Puis je fais quelques clichés des traces de mon foutre sur les dalles. La salope se leve, va regarder ses fleurs, je la mitraille encore, elle proteste puis finit par rentrer dans le hall en remettant sa culotte.
Un peu plus tard je lui dis "mais tu aimes ça me pomper", la pute ne l'avoue pas en se contentant d'un "faute de mieux". Et je n'ai pas fait de référence à sa position de salope exhib connaissant sa façon de protester mais là, cette fois ci, la chiennasse a clairement montré qu'elle avait envie d'être matée.
Je souriais en la regardant, elle me dit "qu'as tu avec ton air entendu ? Je lui dis oui, restons sur l'air entendu, sachant que ça vaut bien évidemment pour elle qui n'avouera jamais verbalement que c'est une bonne salope pompeuse et exhib et qu'elle aime ça.

C'est sur j'ai une salope exhib !

RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 3:53 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

Enfin la salope me pompe !  

12 jours ! Un record d'abstinence, quelle putain de salope, elle avait largement dépassé les limites !
Alors cet après midi, elle était à l'ordi, je m'approche, commence à la caresser et à la peloter, cette fois la salope se laisse faire, ne rechigne pas, elle sait parfaitement qu'elle doit prendre aujourd'hui mais bien sur ne dit rien.
Je vais ensuite m'allonger sur le canapé, elle arrive, me caresse le torse sous mon pull et me roule de gros palots.
Elle sait qu'elle doit y passer, c'est clair. Alors, elle va mettre le chauffage dans la chambre rouge, pendant que je prépare sa "boite à outils", car je veux que cette salope porte sa tenue de baise. Je dépose la boite sur le fauteuil du hall, me désape dans la salle de bains et passant un peignoir, je ressors, me dirige vers la chambre, la salope a déja enfilé ses bas et ses escarpins à talons et passe son pull angora, a gardé son foulard, se releve, se colle à la fenetre du garage, je m'approche, lui roule des palots, commence à la peloter partout pendant qu'elle att**** ma bite. Cette pute, je commence à la doigter, un seul doigt bien profond, elle est peu mouillée, signe qu'elle n'était pas forcément en demande urgente mais qu'elle avait bien enregistré quelle était sa tache, bien vider mes couilles.
Mais j'ai envie de faire jouir cette pute car je veux qu'elle s'applique apres sur ma bite, alors je la doigte plus profond, puis caresse son bouton. Je branle son clito assez vite tout en continuant à la doigter. La salope se met à gémir, commence à se baisser, écarte une cuisse et pose un pied sur le lit. Elle ploit sous la caresse, elle est en mode jouissance et ça finit par arriver, mais sans grande démonstration.
Elle récupere donc vite, de suite me dit "à ton tour" et va s'asseoir sur le lit. Je la fait descendre accroupie sur ses talons en bonne salope soumise, elle prend ma bite et la branle, je me colle au mur, en me délectant de sa caresse. Elle prend aussi bien mes couilles et s'y attarde, mais je veux maintenant qu'elle m'engouffre alors je dirige sa bouche vers ma queue et lui fourre. Elle commence à pomper de suite avec application, je lui caresse la tete, puis lui saisi pour lui donner le rythme. je dis "c'est bon, oui pompe salope".
Je sens que ça monte, le lui lance des "hummm c'est bien tu es une bonne pute, ça vient je vais tout lacher mais surtout reste". Alors j'explose dans sa bouche de salope, mais anticipant de par mes paroles, la salope a trouvé le moyen de se dégager avant ! Alors, elle crache par terre mais je lui dis "reviens sur ma bite salope je veux te la remettre", alors elle me reprend en bouche, et je ressens la douche chaleur de son gosier, c'est délicieux !
Plus tard, blottis au lit l'un contre l'autre, je lui dis c'est bien tu as accompli ton devoir, elle me répond "ça te plait de dire ça hein ?" et je lui réponds souviens toi une fois c'est toi même qui m'avait dit avoir fait ton taf ! C'est que cela te convient, n'est ce pas ? Son silence valait affirmation car cela est sur cette salope aime me pomper profondément et rendre mon foutre dans sa bouche de chienne soumise.enfin la salope me pompe !

 
RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 3:59 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

Ma salope en pur vide couilles

 Cet aprem, il était grand temps, ma salope reperdait le rythme, déja 8 jours sans me vider les couilles. 
Alors ce midi au repas, je lui annonce que cette fois elle y aura droit. 
Après le café, donc, direction la chambre du bas et la lumiere rouge. Je me désape, elle arrive, en fait de même et enfile son pull angora blanc puis elle se colle contre le radiateur, je m'approche, lui roule un gros palot, la pelote et lui embrasse ses petits seins arrogants.
Elle a froid, alors,on passe sous la couette. On se réchauffe l'un contre l'autre puis elle commence à me caresser les couilles doucement, la base de ma tige, l'intérieur des cuisses, assez longtemps, je suis tout à mon plaisir et je lui demande de me branler. La salope s'exécute, ses mouvements sont parfaits, je commence à gémir, la salope est penchée et j'ai à portéer de mains sa tete, que je caresse , ainsi que sa magnifique longue chevelure. La salope ne faiblit pas, fait monter le plaisir en moi mais elle n'est pas en reste car cette chienne commence à gémir et de plus en plus, mais c'est qu'elle prend son pied cette salope, rien qu'à me branler ! J'aimerais qu'elle me finisse comme cela, mais j'ai trop envie de lui fourrer ma queue dans sa bouche et de lui balancer mon foutre dans la gorge. Alors je lui dis que je veux qu'elle me pompe la bite, je me releve, fait le tour du lit et me plaque contre le mur. La salope s'assoit sur le lit, me caresse rapidement les couilles et enfourne rapidement ma queue en me disant de lui donner le rythme. Alors je lui enserre bien la tete et la fait aller et venir sur ma queue pendant quelques mouvements, mais je la veux plus soumise, alors je lui dit de s'accroupir à même le sol, elle s'exécute et me reprends de suite en bouche. Là, je l'ai véritablement en bonne soumise pompeuse, c'est un délice, alors je lui rappuie sur la tete, commence à la traiter de salope, de bonne suceuse, je pousse encore plus loin dans sa gorge pour bien lui défoncer la bouche. Elle éructe plusieurs fois, bave, s'étouffe à se prendre violemment mon engin dans sa petite bouche de salope, je sens que ça vient, je lui dis et j'explose de suite en la maintenant cette chienne sur ma queue. L'orgasme est vraiment puissant, elle finit par se dégager, crache en toussant en plusieurs fois mon foutre sur le sol. Je lui crie oh que c'est bon mon amour, comme je t'aime ! Elle ne tarde pas à me dire "t'es content tu as réussi ton coup, mais putain tu me l'as enfoncé loin mon salaud !"
Cette salope s'est vraiment comportée en bon vide couilles soumise sans même que je la touche, mais la chienne a pris son pied en branlant ma queue et encore apres quand je lui ai giclé dans sa gorge. Quelle putain de chienne !
Ma salope en pur vide couilles

 
RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 4:03 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

Ma salope prend encore tout dans la bouche devant la fenêtre du voisin  

Ma salope reprend le rythme de 2 fois par semaine. Elle a failli rechigner la pute, je me douche en début d'apres midi apres lui avoir déposé la "boite à outils" bien en évidence sur un fauteuil dans le hall alors qu'elle ramassait des feuilles dans le jardin. Je sors de la douche m'aperçoit que la boite est toujours à sa place et que la salope est en train de s'activer sur autre chose. Je viens à poil pres d'elle et de suite elle me dit "mais non je n'ai pas envie". Quel culot ! Quelle effrontée ! Elle va dire que prendre mon foutre tous les 3 jours c'est trop ? Alors qu'elle avait quand même pendant un bon moment pris le rythme mais c'est vrai que depuis un certain temps il y a un laisser aller. Alors je lui dis, "ok, moi je monte à l'étage, et je vais me branler". Elle ne trouve rien à redire mais n'en pense surement pas moins. Je joins le geste à la parole, m'allonge sur le lit, la fenetre est ouverte et j'ai écarté le rideau, et commence doucement à me tirer sur la tige. La salope a du réfléchir car peu de temps apres elle arrive, à poil avec son foulard fétiche autour du cou et vient m'enjamber et me secouer un peu trop durement à mon gout. Elle me reprend la bite en mains, je l'étreins, lui roule de suite de gros palots, et je lui mets direct 2 doigts dans sa chatte de pute qu'elle a déja inondée la salope. Elle me dit d'aller plus loin, je vais tout au fond et la branle énergiquement. Là, elle se met à gémir et à se tortiller, elle est bien en vue , cul relevé, chatte ouverte devant la fenetre du voisin qui peut aussi l'entendre. Puis comme à son habitude elle veut que je la finisse au clito, alors je ne m'en prive pas et lui branle rapidement le bouton pour faire jouir cette pute. Elle est rassasiée la salope. Alors, elle se replace de coté, puis reprend ma bite en main, je ne suis pas tres confortable et j'ai envie que la salope se fasse mater de face, alors je me leve, fait le tour du lit, écarte à nouveau le rideau, me place juste sur le coté de la fenetre, ma salope s'assoit sur le lit face à moi et bien devant la fenetre donc et je lui demande de me branler. Elle s'applique parfaitement la salope, me caresse bien les couilles d'une main et de l'autre fais de longs va et viens sur ma tige, je grossis vite, elle a le regard bien fixé et attentionné sur mon engin, elle kiffe cette salope, elle veut me vider comme cela j'en suis sur, je le pourrais, mais j'ai trop envie de me déverser encore dans sa bouche. Alors je la fais descendre petite à petit vers ma queue, la salope ploie mais n'entreprend toujours pas de m'engouffrer, j'insiste encore, elle me demande à 2 reprise 'tu veux que je fasse quoi" (alors qu'elle sait parfaitement ce que je veux), je finis par lui dire mais oui pompe moi salope, je veux gicler dans ta bouche. N'attendant que le signal verbal de ma part, elle m'engouffre, je lui attrappe la tete et regle de suite le mouvement et lui dit de suite "oui je veux te baiser la bouche salope", 'pompe moi la bite comme une pute". Elle encaisse, me pompe à un rythme soutenu, c'est de plus en plus délicieux, je sens que je vais partir alors je finis par exploser non sans lui dire de rester sur ma queue en lui maintenant fermement la tete. Je gicle abondamment, longtemps, l'orgasme est puissant, j'en suis tout tremblant, pris de spasmes à répétition, c'est extatique. Quel pied monstrueux et quelle superbe salope !
ma salope prend encore tout dans la bouche devant

RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 4:24 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

Ma salope accepte d'accélérer la cadence  

Ma salope ne pouvait s'arrêter en si bon chemin. Le lendemain de cette journée mémorable ce fut mon anniversaire, j'avais reçu mon cadeau la veille, mais le lendemain ce fut bis repetita. J'avais en effet l'intention d'accélérer la cadence, donc je lui accordais mon jour anniversaire pour récupérer, mais dès le lendemain matin, je partis à mes activités, elle étant à l'étage, je déposais la boite ou se trouvait sa tenue de combat avec acollée une affichette "jeu lors de mon retour". Quel ne fut pas ma surprise quand elle me certifia à mon retour ne pas avoir vu la boite et que de toute façon elle n'en avait pas envie (à peine 2 jours de battement, c'est encore peu pour elle). Alors nous déjeunâmes, puis je me mis à la sieste sur le canapé mais la salope eut tôt fait de dire qu'elle devait aller au jardin. A peine le temps de la rattrapper, je lui dis que je comptais sur elle vers les 15 heures avant le retour de notre fils du collège. Ne sachant quoi penser, je me mis sur le tchat à la recherche de quelques salopes et ne me préparai guère, mais voila qu'à 15h pétante, la salope arrive et me dis tout de go "mais tu n'as rien préparé ?". Mon sang ne fit qu'un tour, je me précipitais vers la boite, lui tendis pour qu'elle se pare de sa tenue de salope soumise pendant que je me mettais à poil et allait chercher une chaise pour qu'elle écarte jambe relevée et pied posé dessus. Elle fut prete rapidement, s'installa à l'endroit habituel (porte vitré du jardin ouverte sans rideau face au miroir). Je me mis de suite à la doigter, profondément, mais cette fois en y mettant 2 doigts que j'agitais rapidement, elle réclamait toujours plus loin la salope, elle gémissait, je voyais son dos et son cul dans le miroir, quelle vue splendide, elle face à moi sous son tablier de bonniche ! Une bonne salope qui ployait sous mes doigts, entierement à ma disposition. Cette fois, je n'eu pas à lui titiller le clito, elle jouit , silencieusement, comme à son habitude, elle me signifia qu'elle avait son compte et sans un mot, ne s'assit même pas (vu le bref épisode de la veille) et s'accroupit de suite et bien entendu sur le seuil de la porte, dans l'angle parfait de la fenêtre du voisin. Là, elle me prit la bite dans ses mains, puis commença à me branler doucement puis accéléra (elle sait que j'adore cette phase avant de me prendre en bouche). Je grossissais, je gémissais, ça devenait foutrement bon putain ma salope qu me branlait, et là, il fallait que la chienne m'engouffre, je lui dis, elle m'enfourna assez profondément, je lui empoignais la tête et commença à m'activer et à régler le mouvement de façon assez rapide. La salope n'arrêtait pas d'éructer sous mes coups de butoir, je n'en avais cure, je voulais qu'elle me bouffe la queue, je lui gueulais, qu' elle était ma pute pompeuse et qu'elle allait bouffer et avaler mon foutre. Alors je ne mis pas longtemps à me répandre dans sa bouche de pute tout en lui disant bien de rester sur ma bite et en lui maintenant bien sa tête longtemps ma queue enfoncée bien à fond dans sa gorge. Mais la salope, encore une fois, finit encore par se dégager et cracha mon foutre sur le sol en plusieurs fois, non sans en avoir avaler,c'est certain. Après cela, la pute se prete au jeu des photos, elle lovée sur une chaise, toujours en bas, talons , tablier de bonniche et foulard autour du cou. Elle se déshabillait lentement en prenant la pose, remisant sa tenue dans ce qu'elle appelle désormais "la boite à outils". Elle m'avoua m'aimer encore plus et que mon approche lui plaisait. C'est confirmé : ma pute kiffe me pomper, et meme en exhib (peut etre meme préfere-t-elle etre vue la salope) et ne réclame meme plus ma queue dans sa chatte, elle sait qu'elle va prendre dans sa bouche de salope et elle aime cela ! 

 

RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 4:44 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

Bonne gorge profonde automnale en exhib  

Cet après midi, bien déterminé à me faire pomper, ça faisait déjà 6 jours que ma salope n'avait pas eu sa dose de foutre. Mais la météo étant frisquette, c'est sous la couette dans la chambre que je décidais de l'attendre en siestant non sans lui avoir fait part de mes intentions. Je me désape donc, écarte completement le rideau de la fenetre juste face à celle du voisin et je vais m'allonger sous la couette. Meme pas 5 minutes et la salope arrive, elle a froid, se mets la chatte à l'air mais garde son haut (tunique) ainsi que le foulard que j'affectionne tant. On se réchauffe l'un contre l'autre, je commence à lui ouvrir les cuisses et à la doigter, elle est déja bien mouillée, puis je me mets de coté et plonge ma langue à l'intérieur de sa chatte. Je commence à bien la lécher tout en lui titillant le clito d'un doigt, la salope gémit bien, mais elle ne s'occupe pas de ma queue. Alors je me releve, me mets à genou sur le lit au dessus d'elle et lui dit de me branler. Elle s'éxécute, et au bout de quelques minutes me dit "tu veux ta pipe ?". Et comment ! Enfin, la salope a fini par verbaliser et assume completement son rôle. Elle sait ce que je veux et me dit "tu veux te mettre debout", j'acquiesce, me releve, fait le tour du lit et vais me poster juste au coin de la fenetre, j'écarte à nouveau le rideau (qu'elle avait à nouveau un peu tiré), la salope s'assoit sur le lit et me dit "mais y a le voisin qui est surement la", sachant bien que c'est une salope exhib et qu'elle a envie de se faire mater en train de me pomper. Alors ma bonne chienne se penche sur mon torse, cajole ma queue de sa main, la laissant courir sur mon ventre, mon entre cuisses, mes couilles, la salope sait me réveiller et moi la dominant, je prends sa tete entre mes mains, lui caressant ses cheveux attachés en chignon comme j'adore. Elle sent bien maintenant le moment ou elle doit m'engouffrer, alors elle le fait, naturellement, sans aucune gene et se met à s'activer de suite comme elle sait qu'elle doit le faire. Je grossis de plus en plus, elle éructe assez rapidement puisque le rythme imposé est tout de meme tres soutenu mais la salope maintenant est habituée à ce traitement et à encaisser. Alors je lui envoie les insultes de circonstance, lui confirmant que c'est une bonne pompeuse, ça monte, je vais exploser, je lui dis, mais aussi je lui gueule plusieurs fois"prends tout salope" et je finis par exploser. la maintiens tout le temps que je me vide en lui confirmant de tout prendre, mais la salope une fois de plus se dégage et apres avoir surement ingurgité une quantité non négligeable de foutre, recrache en plusieurs fois le reste sur le sol. La putain me dit alors à peine terminé "tu me dis de tout prendre, mais t'es un gros dégueulasse toi !" Evidemment ! Je lui confirme et lui dis meme que je le suis depuis toujours, au cas ou ma salope aurait encore quelques doutes. Un peu plus tard, lovés l'un contre l'autre dans le lit, la salope avoue à demi mots prendre son pied à me pomper la queue. Son dressage buccal n'est pas vain ! Quelle putain de salope !

RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 4:47 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

C'est sur, ma salope est une chienne exhib

Ca y est j'en suis maintenant sur, j'ai une salope exhib et en plus elle adore me pomper et se faire gicler dans la bouche. Ce matin, 5 jours que je lui avais pas défoncé sa bouche, il était plus que temps pour maintenir le rythme de 2 fois par semaine (la semaine derniere 2 fois en 2 jours puis rien depuis). J'avais encore passé une bonne partie de la nuit à tchater avec des salopes (couché à 3heures) et ce matin, lever vers 8h, pas tres frais, et la salope part en courses comme à son habitude. Pendant ce temps, je prépare sa "boite à outils" mais j'ajoute aux escarpins une paire de bottine avec talons de 10 cms, achetée à une amie coquine 2 jours auparavent. Je place la boite dans l'entrée avec la paire de bottines à coté et je mets une affiche sur la boite "-jeu-tu as le choix des chaussures", puis j'installe également un tabouret devant la porte du jardin, du style que l'on trouve dans les bars à putes, acheté également à cet amie. Je me douche puis enfile ma peau de mouton d'homme des bois (ma tenue de baise) et vais m'allonger dans le canapé au salon en attendant la salope. Je m'assoupis et elle arrive enfin vers les 11 heures passées. Cette fois, elle n'a rien oublié et se présente avec la boite magique au salon. Elle a choisi les bottines, la salope sait bien pourquoi je lui ai acheté 2 jours avant, les talons étant plus hauts, alors je me lève et commence à entreprendre une séance photos. Elle ne se rebelle pas et se prete au jeu. La salope est vite opérationnelle, je m'approche d'elle, lui roule de gros palots et commence à la peloter de partout. Je l'entraine rapidement dans le hall, la fait assoir sur le tabouret de bar à putes devant la porte du jardin que j'ouvre. Je reprends l'appareil photo et shoote la salope sous tous les angles, ça doit lui plaire à cette chienne. Puis je lui roule encore des pelles et me mets à la doigter. Avec 2 doigts, la salope gémit, je vais assez loin. Mais la pute ne veut qu'un doit, le plus long, mon majeur, pour aller tout au fond, alors j'obtempere, j'agite rapidement mon doigt dans sa chatte, profondément, la chienne gémit de plus en plus, elle se courbe sur le tabouret de pute, je vois son dos de salope dans le miroir, la chienne jouit comme une garce devant la porte fenetre ouverte du jardin. Alors elle descend du tabouret , le repousse de coté, s'installe d'elle meme accroupie sur le seuil de la porte, je la replace davantage sur la gauche de façon qu'elle soit bien au centre, juste dans l'angle de vue de la fenetre du voisin, approche ma queue de sa bouche qu'elle veut engouffrer de suite. Je lui dis non car j'aime toujours qu'elle me rebranle avant de me gober et là, la salope trouve bon de me dire, "tu es sur qu'on se met ici, le voisin est la, j'ai vu sa voiture dans le parking ?". Rien que le fait de dire cela prouve que désormais elle assume d'être une bonne chienne exhib et que c'est même sa recherche d'être vue en train de me pomper comme une salope. Elle n'attend même pas ma réponse puisqu'elle s'active déja sur ma queue, me branle délicieusement, elle sait que maintenant, là tout de suite, j'ai envie qu'elle me pompe. A peine lu ai je murmuré" que la salope m'engouffre, je la vois dans le miroir s'activer en bonne pompeuse soumise sur ma bite, mais que c'est bon putain ! Je lui prends sa tête de salope dans mes mains, regle le mouvement, rapide, elle éructe plusieurs fois, elle sait que ça me plait, que je veux ça, je continue à la maintenir, ne baisse pas de rythme, lui dit qu'elle est ma salope, ma pute, qui va vider mes couilles et que je veux qu'elle reste jusqu'au bout. Je ne tiens pas longtemps, ça me submerge et lui lache de jets de foutre dans sa gorge de salope en lui maintenant la tete, en lui faisant aller encore plus loin sur ma queue et même apres la derniere giclée, je la maintiens en place la salope. Elle en avale surement, mais en retient une bonne rasade en attendant que je lache, ce que je fais, alors elle crache plusieurs fois mon foutre sur le sol. Je sais aussi maintenant que la salope adore se faire gicler dans la gueule et si elle n'avale pas encore tout, c'est qu'elle n'est surement pas pressée de se faire rebaiser la chatte (elle sait que je ne le ferai qu'après qu'elle m'ait completement avalé), elle craint même peut etre que lorsque je lui redéfoncerai la chatte, je délaisse sa bouche et qu'elle ne veut surement plus se passer de ce plaisir, allez savoir !. Alors je retourne chercher l'appareil, refait quelques photos de la salope qui a encore le gout de mon foutre et je me mets à la filmer (elle s'en doute, me le dit, je dis oui bien sur, mais elle se laisse faire). Je la filme, plusieurs fois, retirant sa tenue de salope avant de remettre sa tenue du quotidien. Puis elle prend quelques mouchoirs en papier pour essuyer le sperme sur le sol. Elle est à peine rhabillée, moi meme pas encore, ses bas, talons, foulard, gisants encore sur le sol que ça sonne à la porte. C'est un des jardiniers du village qui vient pour voir ce qu'il peut faire pour remettre la tringle du rideau de la fameuse porte du jardin qui était tombée il y a quelques jours. Il reste encore quelques traces de mon foutre, le jardinier et à quelques centimetres ! Putain que c'est bon d'avoir une telle chienne !

RépondreQuote
RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 4:50 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

La salope encaisse encore plus au retour des vacances  

Cet après midi, sieste dans la chambre du bas après 3 nuits blanches .
Ma salope se présente, je lui pelote les seins sous sa tunique (elle n'a jamais de soutien gorge), je lui dis "c'est bien mais parfois tu pourrais être sans culotte aussi". Elle me répond qu'elle en a pas, je mets la main dans son bermuda moulant et en effet cette pute est nue en dessous. On dirait que les idées vicieuses commencent à faire leur oeuvre, je lui fais remarquer que ce serait mieux d'etre sans culotte sous une jupe (qu'elle a d'ailleurs souvent assez courtes). Je lui fais comprendre qu'elle doit s'exécuter, elle ressort quelques secondes, revient et allume la lumiere rouge tamisée. Je lui donne le mot de passe "jeu" et lui dit d'enfiler sa tenue, mais la pute se met à refuser et dit qu'elle veut rester à poil, que notre fils est pas loin au salon.. J'en conviens mais je lui rétorque que la porte est fermée et qu'elle ne doit pas avoir ses craintes, alors elle accepte, me demande d'apporter ses bas et ses talons, qu'elle enfile rapidement. Je la mets debout devant la fenetre qui donne sur le garage, elle m'atrappe la bite et commence à me branler tout en me caressant bien les couilles, c'est délicieux. Je mouille mes doigts, et lui en enfonce 2 dans la chatte et commence à la branler. Elle se trouve assez mal installée alors je ressors de la chambre et lui ramene un tabouret, elle y pose un pied en écartant bien les cuisses comme une bonne salope. Elle me dit de n'en mettre qu'un mais d'aller bien profond, ce que je fais bien entendu, je lui enfonce mon majeur tout au fond et l'agite rapidement. La salope gémit, elle m'encourage à aller encore plus loin, plus fort, quelle pute ! Puis elle a envie que je lui masse vite et fort le clito, je le fais bien évidement, et la salope se met à jouir rapidement. Elle met quelques temps à reprendre ses esprits, mais il est temps qu'elle se mette à la tâche. Je me mets face à elle, lui roule quelques pelles bien baveuses, elle empoigne ma queue et se remets à la branler. C'est bon mais je veux sa bouche à cette pute , qu'elle m'enfourne la queue, elle s'assoit sur le tabouret et tout de go prend ma queue en bouche. D'abord doucement, je commence à régler le mouvement en lui attrapant bien sa tete de salope, mais elle est inconfortable , alors elle enleve le tabouret et se retrouve accroupie, gobant profondément ma bite (position que je préfere, bien plus impudique) et là elle s'active. Je ne la ménage pas, je lui défonce bien la bouche, je l'insulte sans discontinuer, lui disant que je lui baise la bouche et que j'adore ça, qu'elle va prendre mon foutre dans sa gueule et que je veux qu'elle avale (je ne gueule pas, mon fils est quand même au salon pas trop loin). Je la pilonne de plus en plus vite, je lui dis de baver, je la sens souvent éructer , je sens que je vais me lacher et que ça va être divin, alors j'explose, la tient fermement en lui disant de rester jusqu'au bout. Elle le fait la salope, elle doit en avaler mais quasiment etouffée elle finit par encore se dégager, je relache l'étreinte et elle crache en plusieurs fois le foutre que je viens de lui balancer dans sa gueule de salope, encore une fois. Elle se releve, s'allonge sur le lit, enleve rapidement sa tenue de baise et me dit "putain tu y es allé fort, tu me ferais vomir", avec dans le ton une pointe indéniable d'excitation, je suis sur que ça lui plait à cette salope, mais fidele à son habitude, pas un mot, tout dans l'attitude. Salope de suceuse !
La salope encaisse encore plus au retour des vacan

RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 4:51 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

Ma salope me pompe en vacances dans nos familles  

Ma pute m'a bien pompé un matin, dans la chambre d'amis de son cousin alors que tous les enfants de la maisonnée étaient tous levés et jouaient dans le couloir situé juste derrière la porte de la chambre. Je l'ai fait me sucer bien profond 3 fois de suite, 2 fois assise sur le lit mais je la voulais encore plus soumise la salope, alors je me suis approché encore plus pres de la porte de la chambre (non vérouillée) et je lui ai demandé de se mettre à genou à même le plancher et je lui ai enfourné la bite bien au fond de sa gorge en lui appuyant bien sur sa tête de putain pour finir par lui gicler bien à fond dans sa gueule de chienne. J'ai joui comme un malade et je l'ai maintenu longtemps pour qu'elle ait bien tout mon foutre dans sa gorge cette salope.
Dans la maison de mes parents, ma pute avait refusé de me pomper un matin. Enervé, je suis parti pour revenir l'après midi et là de suite sans un mot je me suis désapé, la salope ayant des remords en a fait de même et là, je suis allé vers la fenetre de la chambre, j'ai carrément ouvert les rideaux avec les fenetres des voisins juste en face de l'autre coté de la rue, je me suis positionné contre le mur en faisant assoir ma salope sur le lit de façon à ce que depuis les fenêtres d'en face on puisse avoir la meilleure vue et lui ai fourré ma queue dans sa bouche de salope sans un mot. Elle a vaguement dit que quand même je n'aurais pas du ouvrir les rideaux, je n'ai même pas daigné répondre puisqu'une salope se doit absolument d'être exhib et montrer à tout le monde qu'elle me pompe en bonne chienne soumise. ce qu'elle a fait. Personne n'étant dans la maison, je l'ai insultée fort, traitée de pute, de salope, qu'elle me pompait tres bien la queue et que j'allais lui lacher mon foutre dans sa gueule de salope, alors j'ai explosé en la maintenant encore bien longtemps, elle a fini encore par recraché mais j'ai déchargé une grosse quantité de foutre et la salope en a bien avalé. Quelle pute ! Je veux continuer à la nourrir de mon foutre cette chiennasse !
ma salope me pompe en vacances dans nos familles

RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 4:53 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

La salope prend sa dose en exhib  

Ce matin mardi, reprendre le rythme, on en était à 4 jours.
Cette fois, j'ai eu envie de le refaire en exhib. j'ai posé sur le fauteuil, son tablier de bonniche, ses bas et ses talons, elle a eu tot fait de le voir, j'ai prononcé le mot de passe magique.
Je me suis assis devant elle dans un autre fauteuil, les jambes écartées, me branlant pendant qu'elle enfilait la tenue. Ce fut assez rapide, je l'ai entrainée comme en a l'habitude vers le mur de la cuisine face à la porte du jardin, la salope s'est meme avancée vers la porte pour etre face au miroir où je pouvais la mater pendant qu'elle, la vicieuse, nous matait dans le reflet de la porte vitrée. Elle a repoussé quelques tomates du jardin qui étaient posées sur la petite table qui était devant le miroir pour s'assoir dessus. Elle a avancé un tabouret pour poser un pied dessus et bien écarter la salope. Mais elle a tiré un peu le rideau en me disant "le voisin est un vicieux, je veux pas qu''il voit". Et là elle a commencé à bien me branler la bite pendant que je l'embrassais partout, lui caressant les seins, le torse, le dos et ses fesses. Je n'ai pas mis longtemps à repousser un peu le rideau de sorte que si le voisin était blotti pres de sa fenetre il pouvait mater la pute que je commençais à bien doigter passant de la vulve à son clito. La garce mouillait, et me prenant les doigts pour que je lui enfonce plus dans sa chatte de salope. Je lui ai bien enfoncé 2 doigts, la branlant rapidement, puis repartais vers son clito et entreprenant la "glissade" sur les levres de sa chatte comme elle aime. Elle gémissait la salope, plus trop préoccupée si le voisin pouvait mater. Elle finit par jouir. Alors de suite, elle pris le tabouret, l'avança un petit peu plus encore vers la porte ouverte , s'assi dessus et sans un mot se mit à l'ouvrage. j'en profitais pour tirer encore davantage le rideau. Nous étions vraiment quasiment sur le seuil de la porte ouverte, la salope me pompant avec application, sachant aussi que nous avions des locataires saisonniers à l'étage et que la porte d'entrée de la piece ou nous étions est vitrée et qu'ils auraient pu tout aussi bien descendre pour nous demander un renseignement quant au fonctionnement de l'appartement et de fait voir ma salope en train de me pomper la queue en bonne soumise exhib, putain que c'est bon !!! Tout à mon plaisir, je tenais fermement sa tete entre mes deux mains en réglant le rythme, n'hésitant pas par moment à bien accélérer le mouvement et bien lui défoncer la gorge, alors elle éructait la salope mais je continuais, puis la traitais de pute, de salope, de bonne suceuse. Je ne tenais pas longtemps, j'étais hyper raide et puis une envie dingue de me déverser longtemps dans sa bouche de chienne. Alors j'ai explosé, lui maintenant fort la tete, lui gueulant de rester sur ma queue. Elle a tout pris cette pute, je l'entendais déglutir tout mon foutre, qu'elle retenait mais une bonne dose a du passer puis j'ai laché l'emprise et elle a recraché au sol. Putain quel pied !!! Et là, dire que cette chienne me dit, "va chercher l'appareil et fais des photos". Je ne suis pas fait prier, suis revenu vite, l'ai prise assise , mon foutre à ses pieds sur le sol, et sur tout les coutures, ne manquant pas évidemment les gros plans sur sa chatte.
Ah, je commence à avoir une putain de chienne ! 
La salope prend sa dose en exhib

RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 4:54 Freyja et Filosexy aiment
henry
(@henry)
Level 2

Une putain de chienne pompeuse exhib !  

On en était à 8 jours, la salope devait prendre, ça devenait plus possible ! Alors voila, la pute rechignait encore à moitié, je me suis foutu à poil et lui ai dit que je montais dans la chambre, comptant bien sur le fait que cette chienne devait accomplir son devoir. Je me glisse au lit, non sans avoir un peu écarté le rideau de la fenêtre en face du voisin. Cette fois, je n'attends pas bien longtemps;la salope surgit en faisant de suite tomber son pantalon moulant et sa culotte au sol, fait le tour du lit, retire le haut et vient s'allonger à poil dans le lit à coté de moi. Je sens que la chienne a envie, alors je la fais languir en discutant de choses et d'autres sans rapport avec ce qui me préoccupe (et surement aussi cette salope). Je fais durer la conversation, puis je décide d'attaquer la pute. Je l'attrappe, lui roule de gros palots et lui mets la main au panier, je vois sans surprise qu'elle est inondée cette chienne. Alors je la branle en lui enfonçant mon majeur profondément et j'accélere, la salope commence à gémir, puis me réclame le clito, alors sans tarder je viens lui branler le bouton tout en la doigtant bien profond, la pute se tortille, gémit, puis finit par jouir comme une garce. Elle connait son ouvrage, alors elle ne se laisse pas souffler longtemps, elle attrappe ma bite et me dit "à ton tour maintenant". Je me leve, fais le tour du lit, viens me placer pres de la fenetre, repousse encore un peu le rideau et me présente debout devant elle assise sur le lit en bonne soumise. Je lui dis "branle moi d'abord", alors la salope s'éxcute me prends bien en mains mais je sens sa tete descendre lentement vers ma queue, elle aime ça c'est certain car sans plus attendre elle m'engouffre la bite sans délai ; je lui prends sa tête pour régler le rythme assez rapide et elle commence à pomper avec application. J'écarte encore un peu le rideau et la salope peut etre clairement matée par le voisin en train de pomper comme la chienne qu'elle est. Elle sait parfaitement qu'il est là, sa voiture est sur le parking. C'est très bon, je grossis entre ses levres délicieuses, je ne tarde pas à lui dire "oui ma salope, c'est bien tu me pompes comme une bonne pute". Je ne tiens pas longtemps, j'ai les couilles pleines depuis 8 jours, alors je lui dis que je vais me lacher dans sa bouche et qu'elle doit rester sur ma queue. J'explose, je lui envoie plusieurs giclées dans sa gueule , la maintiens fermement, je la sens éructer, s'ettouffer , puis je relache la pression, la salope se dégage et crache encore mon foutre sur le sol. Elle aura pas encore avalé mais putain quel pied d'enfer et quelle suceuse ! Et quelle chiennasse exhib !

RépondreQuote
Posté : 25/01/2018 4:56 Freyja aime
Page 1 / 11 Suivant
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription