Brèves d’accoudoir  

  RSS
LBL
 LBL
(@lbl)
Level 3

Je ne suis pas féru en histoires longues et le fait de développer un saga érotique n'est pas tout à fait dans mes cordes .

Suite à une sympathique réflexion sur  un message j'ai penser à faire en sorte de déposer des fantasmes , pensées érotiques et de mes projections imaginaires sur certaines situations de ma vie courante , en guise  de petites nouvelles.

 

 

 

RépondreQuote
Posté : 06/08/2018 6:06 Filosexy, GB_BoobsLover, Lotus50 et 2 personnes aiment
LBL
 LBL
(@lbl)
Level 3

Pour tout vous dire cette famille se place devant nous, mon épouse au loin profitait de la fraicheur de l’eau, à vrai dire sous le parasol c’était quand même la fournaise. J’avais l’impression que mes bourses sous le tissu de mon slip de bain étaient devenues deux petits œufs cuisant sous les rayons de ce soleil brulant.  

J'étais juste en face de cette femme accompagnée de ses parents et de ses deux grands garçons. C'était le moment lecture et la chance d’être juste dans le collimateur sa superbe poitrine, opulente dont cette période estivale avait fait en sorte que sa peau était cuivré .  

Je m'imaginais la démarcation de son soutien-gorge, la naissance d'une peau bien pale mêlant la nuance d'un bronzage de celle de ses mamelons.  

Le plaisir de sucer de jolis tétons et de s'amuser avec le ballottement de cette poitrine lourde et naturelle. 

J'Imaginait ma queue faire le va et vient entre ses deux globes, lui présentant mon chibre à chaque assaut de précieux coup de reins, lui laissant le plaisir d'happer mon gland à chaque présentation de ma tige. 

  La vue de ses mains qui compressant en une masse moelleuse, oppressant d'un plaisir divin mon sexe capturer par la douceur de sa peau mammaire, sentant la chaleur de sa poitrine à la base de mes testicules au contact charnel, et la jouissance laissant allez ma liqueur remonter le long de cette queue au gland turgescent. 

Ha jouir sur sa langue impatiente de recueillir cette liqueur et   de voir jaillir ma semence qui trouverai refuge d'une commissure de lèvres dans le creux de son coup, mais bon un fantasme ne reste qu'un fantasme,  

Si seulement le réel n’était baigné que trop souvent d’illusion notre vie ne serait un peu moins chimérique. 

  🙂

RépondreQuote
Posté : 06/08/2018 6:07 Filosexy, Pistole, GB_BoobsLover et 2 personnes aiment
Anna
 Anna
(@admin)
Auteur
Testeur de Sextoy
Modérateur
Noel
Adam et Eve
Level 7

J aime bien

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreQuote
Posté : 06/08/2018 6:28 Filosexy et LBL aiment
Lotus50
(@lotus50)
Level 1

Moi aussi j'aime beaucoup. 😉 

RépondreQuote
Posté : 06/08/2018 8:34 Filosexy et LBL aiment
LBL
 LBL
(@lbl)
Level 3

Doit-on sa soumission à ce que l’acte voudrait bien nous faire croire, nous sommes en quête de passion, de cette découverte dont le plaisir n’est que la substance d’une rhétorique fantasmagorique.

Doit-on soumettre cette âme qui n’est que le mirage d’un concept ou notre esprit n’a autre choix que de nourrir le vide des dogmes.

Je ne crois qu’à la décadence des corps qui s’enfonce dans la spirale des plaisirs inassouvis et la déchéance de l’amour prisonnier de la jouissance qui nous rend indépendant d’une conquête éphémère.

RépondreQuote
Posté : 07/08/2018 9:59 Filosexy et GB_BoobsLover aiment
Filosexy
(@filosexy)
Auteur
Level 1

Le dernier paragraphe est tiré par les cheveux!!😁 ...comme un être soumis!!!

Quand il gèle à pierre fendre dans les parcs, ya les fesses des statuts qui s'écartent.

RépondreQuote
Posté : 08/08/2018 4:32 LBL aime
LBL
 LBL
(@lbl)
Level 3

Bien loin d'une attitude morbide le seigneur Roulabite se préparais à consumer une gueuse.

Une petite paysanne qu’il avait fait enlever pour lui servir de Four à Bites.  

 

Seigneur Roulabite : 

Petite salope soumet toi à mes désirs, sinon ce n’est de mon bâton que tu gouter mais celui de mes gardes qui vont te rouster.  

 

Paysanne : 

Non, non seigneur je suis encore vierge, je n’ai point connu d’hommes, pitié s’il vous plait. 

 

Seigneur Roulabite: 

Vierge, vierge, tu te fout de moi  ! Je t’ai vu avec deux grands gaillards te faire détrousser comme une belle petite pute, et tu oses me dire à-moi ton seigneur que ta chatte n’à jamais eu la visite de belles pines. 

 

Paysanne: 

Vous vous tromper ce n’est pas moi, ce doit être ma sœur, je sais que c’est une chaudasse et qu’elle aime se faire labourer son estaminet. 

 

Seigneur Roulabite: 

A que cela ne tient, tu vas gouter de ma queue et tu m’en diras des nouvelles. 

Ne bouge pas, sinon je t’arrache ta crinière petite jument écervelée, je vais pénètre mon engin et ne t’avise pas à fermer la bouche, sinon mon poignard t’ouvrira la gorge avant même que tu aies pu  incisé de tes dents ma glorieuse bite. 

Voilà , haaaa tu la sent qui ramone le fond de ta gorge Radasse , qu’il est bon de sentir mes précieuses burnes frotter comme tes lèvres petite salope . 

 

Paysanne  : 

AAARRRRRGUOUGOU AAAARRRR. 

 

Seigneur Roulabite : 

Ouiiiiiii , maintenant je vais te défoncer ton beau petit cul , alonge toi sur la table petite prétentieuse , allez plus vite , remonte cette satané jupe que je découvre ce petit minou qui va être déflorer . 

Bien tu es plus docile à présent, ma queue t’as mis au parfum, quelle belle chatte , et c’est doux  comme une belle peau de pêche, pour un abricot de cette qualité l’on tuerai père et mère. 

 

Allez  tu vas écarter tes cuisses et montre-moi ta fandasse que je reluque avant d’enfoncer mon étendard dans ta grotte de petite vicieuse, allez ne te fait pas prier. 

Bon dieu je bande comme un cerf, et tu vas gouter de mon bois, sent comme je te lime et m’enfonce dans ta vulve qui mouille en abondance, et tu me disais que tu n’avais jamais gouter au fruit défendu, tu gémis petite morue. 

 

Paysanne: 

 

Oui , oui Seigneur que c’est bon de sentit votre membre me remplir , et ce va et vient me besogne pour salope et soumise que je suis. 

Oui, oui , bourrez moi la chatte de votre bite majestueuse , et je vous prie verser votre lot de semence dans ma matrice pour me remplir de votre foutre. 

 

Seigneur Roulabite: 

 

Ha tu aimes mon chibre, Ha tu aimes quand il te fouille, quand je malaxe tes seins comme un chienne qui ne demande à se faire prendre maintenant par derrière, et ne suffit-il pas à ton con de se faire voler la préférence pour ton petit trou du cul qui il me semble comme à s’émouvoir de recevoir mon gland turgescent. 

 

Paysanne : 

 

Oui oui seigneur, enfourcher moi et que votre queue graisser par ma mouille trouve le moyen de m’enculer séance tenante. 

 

Seigneur Roulabite: 

 

Ha petite salope, petite coquine, tu désires la sodomie, à que cela ne tiennent, je te présente ma queue proche de ton petit orifice, je sens comme une résistance  mais avec de la salive ceci devrait faire l’affaire. 

Hé bien , que de plaisir à se sentie si bien  compresser dans ce couloir de chair et de voir ta croupe qui ondule sous des coup de butoir. Mes couilles se régalent de ta chaleur qui envahi mon bas ventre, Putain, petite Putain tu gémis comme une belle garce, et ton cul est fait pour recevoir tous les plus beaux étalons de la contrée, mais pour l’instant tu es mienne. 

 

Paysanne: 

 

Oui , oui Maitre , encore, encore je veux sentit votre queue au plus profond de moi, labourer moi, c’est divin de sentir mon petit trou se dilater et de vos couilles tambouriner ma vulve. 

Oui , oui Seigneur enculer moi plus profond , encore plus profond et juter en moi , vite , venez Mon Maitre . 

 

Seigneur Roulabite: 

Ha tu réclame ma semence, alors je sors glorieux  de ton trou maintenant béant, retourne toi et à genoux devant- moi . 

A genoux, petite Putain, regarde ma queue elle est immaculer de ta merde, regarde-moi Salope tu vas recevoir ma précieuse liqueur, regarde comme je branle mon sceptre , 

 haaaaa je vais jouir  et tu vas me recueillir  dans ta bouche , tu garderas ma semence  le temps qu’il faudra pour tu apprécies sa saveur forte pour une bouche si accueillante que la tienne , tu la gardera autant de temps qu’il me sera agréable . 

Maintenant dispose et demande au Page de venir me laver de tes excréments, va mon esclave, ma  chienne , ma soumise. 

 

...........

RépondreQuote
Posté : 25/08/2018 5:11 Filosexy aime
souslesoleil
(@souslesoleil)
Level 3

C'est assez froid!... Plutôt hiver... 😶 

RépondreQuote
Posté : 25/08/2018 5:27 Filosexy aime
LBL
 LBL
(@lbl)
Level 3
Posté par: souslesoleil

C'est assez froid!... Plutôt hiver... 😶 

Ha c'est vrai que j'aurai beaucoup de mal à trouver la cadence verbale , ni la même verve qu'Henry ,

et puis je ne sais pas faire dans le coté candide de la chose ,

pour autant je me dit que se sont les prémisses avant de déballer un bon sujet ,

une bonne histoire avec une rhétorique plus conventionnel.  😎 

De toute façon ce n'est pas pire qu'un dialogue d'un film de cul ,

pas plus intelligent mais certainement moins niais.  🤣 

 

RépondreQuote
Posté : 25/08/2018 5:40 Filosexy aime
souslesoleil
(@souslesoleil)
Level 3

Tout à fait d'accord! tord m'était des pensées automnales 😉 

RépondreQuote
Posté : 25/08/2018 5:47 Filosexy aime
Anna
 Anna
(@admin)
Auteur
Testeur de Sextoy
Modérateur
Noel
Adam et Eve
Level 7

Alors j avoue que j' ai ri, ça m a fait pensé au théâtre lol

Mais malgré quelques fautes de frappe qui m ont fait tiquer :p j ai bien aimé toute les façons de jouer avec les mots.

blogueuse érotique sur : MondeSensuel

RépondreQuote
Posté : 25/08/2018 11:14 LBL aime
LBL
 LBL
(@lbl)
Level 3
Posté par: Anna

Alors j avoue que j' ai ri, ça m a fait pensé au théâtre lol

Mais malgré quelques fautes de frappe qui m ont fait tiquer :p j ai bien aimé toute les façons de jouer avec les mots.

Bonjour et merci Anna pour avoir pris le temps de parcourir ce texte fait à la va-vite, entre deux clientes donc pas trop le temps de me relire.

C'est mon grand défaut pour cette écriture spontanée et un handicap pour ce qui touche la beauté de notre langue  et de sa complexité .

Mais comme je le dit toujours " je ne veux plus mettre un frein à ce qui me sert d'exutoire et espère toujours que l'ont me pardonnera mes lacunes" .

Quand je repense à mon texte je doit avouer que " jean rit"  aussi  🤣 

RépondreQuote
Posté : 26/08/2018 12:02
LBL
 LBL
(@lbl)
Level 3

Essai " Lucia et Tony" pseudo pour Libertic :

 

Lucia dévisage le paysage en quête de pensées sans contraintes ni réflexions, c'est juste comme cela pas plus ni moins. 

 Le déroulement des images qui s'offrent à elle la ramène à ses songes qui la hante depuis quelques années.  

 C'est sans doute pour oublier qu'elle s'est lancée à corps et à cri dans le travail, pour oublier ou pour apaiser ce doux plaisir qui la transporter au cours de ce temps qui pèse aujourd'hui. 

Et bien qu'elle cherche encore à obscurcir sa mémoire, cela revient comme une main dont la caresse qui comme elle   le sait déjà enflamme son ventre et son appétit sexuel.  

 
Un frémissement parcourt ses cuisses et déjà l'envie de glisser sa main dans son jean qui lui colle comme une deuxième peau enivre ses sens. La voiture roule à vive allure sur l'autoroute et Tony est bien plus afféré à surveiller les chauffards qui déboulent comme des Fangio derrière lui.   

 
Bien sur ce ne va pas lui déplaire de voir sa jolie Lucia s'occuper à se donner du plaisir, mais pour l'instant son attention est ailleurs. Lucia se déboutonne pour se donner un plus d'espace et descend le zip de la fermeture de son jean. Sa main elle va à la rencontre de sa belle chatte bien rasée du matin, toute imprégnée de la délicate crème parfumé.  

 
Elle soulève délicatement son petit string, et comme ce petit massage clitoridien en posant sa main gauche sur la cuisse de Tony.  

 
Un petit sourire en coin Tony vient de se rendre compte de l'envi de sa douce Lucia et ceci déclenche cette réaction en chaine qui commence à gonfler sa queue. Lucia qui excite par la vue du membre grandissant de son Tony, elle laisse échapper un petit soupir de plaisir, puis elle entreprend de libérer cette belle bite qu'elle aime masturber, sucer et se faire pénétrer.  

 
Puis elle descend difficilement son jean qui la colle en bas de ses chevilles pour s'en libérer et se retrouver les jambes écarter, s'offrant à la vue de son Tony et certainement de quelques camionneurs qu'ils dépasseront.   

   Une fois la tige libérer elle retourne à sa petite affaire, en s'adonnant au petit jeu de la branlette collective, elle titillant de sas doigts sa petite cerise et en tirant sur la branche gorgée de désir de Tony.  

 
La folle poursuite de plaisir s'effectue toujours à allure vive et Tony à bien du mal à se concentrer sur la route, sur la vue de sa queue branler et se sa belle Lucia qui se trémousse de plaisir sur le siège de la voiture.  

 
Ce qu'elle aime c'est quand la jute coule le long du membre et ensuite sur sa main qu'elle lèche ensuite pour avoir ce gout fort et puissant dans sa bouche, ce ne va pas tarder car Tony éjacule sur le volant et le tableau de bord, le reste de sa semence vient finir sur le dos de la main de Lucia, elle vient se fourrer ses doigts engluer de sperme dans son vagin et continu à se branler.  

 
Tony de sa main droite lui caresse sa jolie poitrine à travers son chemisier et dégrafe les boutons. Lucia dans un mouvement de va et viens enfonce ses doigts aux trois quarts dans sa fente et sa main tournois de plus en plus vite sur son clito.  

 
La main de Tony vient libérer un de ses seins et tiraille sur le mamelon, ce qui laisse échapper un petit cri de douleur mêlé au plaisir.  

 
Lucia commence à sentir une vague de jouissance pendre une proportion importante et le fait de dilater sa chatte ainsi l'excite encore plus et lui donne encore plus de plaisir. 

 
Elle regarde la bite toute molle de Tony   et le sperme qui à souillé son pantalon et qui empli l'habitacle d'un odeur forte de sperme et excitante et elle jouit dans ses spasmes en lâchant de petit cris jumelé par des loin soupirs de plaisir.  

Elle se cambre offrant au paysage son plaisir ainsi abouti et retombe inerte comme d'une petite mort et épuisé par l'assaut de cette jouissance, puis s'assoupie. 
 

RépondreQuote
Posté : 15/10/2018 4:02
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription