… et si tu n’existais pas, dis moi… – Page 38 – Récits érotiques – Forum Sexualité

... et si tu n'existais pas, dis moi...  

Page 38 / 42 Retour Suivant
  RSS
Freyja
(@freyja)
Level 6
Posté par: GB_BoobsLover
Posté par: Freyja

1iere partie

Dans cette histoire  (vraie) nous étions 3: lui Chéri (pour taire son prénom et le laisser enfoui dans les souvenirs), elle sa femme, Belle et moi.

Tout avait commencé comme une évidence entre Chéri et moi... 

Pas mal. Cela m'a l'air d'un bon début 🙂

Il me tarde de voir la suite 😉

(J'en ai profité pour lire depuis le début du topic pour ne pas perdre le fil 😉 )

Il n'y a pas forcément de lien entre les récits 😉

J'écris la suite maintenant 😊

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊

RépondreQuote
Posté : 11/05/2018 8:31 GB_BoobsLover et Sauc_encouleur aiment
Freyja
(@freyja)
Level 6

partie 2

Chéri et Belle forment un couple complice, coquin et épanoui dans sa sexualité.

(On me demande souvent pourquoi il y a des chansons dans mes histoires: parce que je vis en chanson/musique. Chaque souvenir est emprunt d'un son... et j'aime l'idée que vous me lisiez en écoutant ce son qui m'habitait quand j'écrivais).

Au cours de notre histoire, Chéri m'avait parlé du desir, du fantasme de sa femme: celui de baiser avec une autre femme. Il ajoutait parfois à nos ébats, la présence de sa Belle dans une dimension de plan à 3.

En bonne exhib, j'appréciais l'idée qu'elle le voyait se branler lors de nos caresses virtuelles. J'aimais l'idée qu'elle se caressait en mattant ma chatte qui dégoulinait de plaisir. Mais à ce moment là, je n'imaginais pas qu'un jour nos corps se melangeraient.

... Chéri petit à petit oeuvra à la réalisation du fantasme de sa femme. En même temps je n'étais pas difficile à convaincre. Gourmande de sexualité, curieuse et aventureuse, en confiance avec Chéri, j'avais accepté la proposition qui était liée à l'aboutissement et la concrétisation d'un plan à 3.

Chéri m'a alors "offerte" à Belle.

Les hommes sont parfois maladroits , lâches ou sont de fins manipulateurs. Je ne sais pas et ne veux pas savoir. Mais le manque de clarté sur notre relation à ce moment là, aura des répercussions négatives sur nos relations ultérieurs...

C'est lui qui nous a donc mis en contact... nous nous étions fixées rendez vous, Belle et moi, un jour de mai.

Nous nous étions donnés rdv sur les quais de Seine à Paris. Moi j'y vis, elle était en mission professionnelle pour plusieurs mois dans la Capitale.

De prime abord, Belle s'est présentée hyper timide et mal à l'aise. Nous avions rdv pour avoir du sexe ensemble. Il n'était pas possible d'aller chez moi ou chez elle.

Aussi il était prévu que nous baisions dans la voiture...  Je saurai plus tard que c'était la première fois qu'elle "trompait" son mari après plusieurs années de mariage; Que la réalisation de ce fantasme était important pour elle. 

Toute son innocence dans ce passage à l'acte s'inscrivait dans sa tenue vestimentaire !Belle portait un jean et un t-shirt et je m'étais faite la réflexion " mais comment va t on baiser si elle est en jeans?".

Je suis très pragmatique! ... comme toujours, j'étais en robe, sans culotte.

Je m'amusais de son état que je trouvais touchant. Plus habituée à l'exercice qu'elle, je lui caressais les cuisses de temps en temps pour "vérifier" qu'elle était là "en toute connaissance de cause" et pour être sûre de son envie. Mes gestes étaient évidemment tout en délicatesse et discrétion. En public, il était hors de question que nous soyons mal à l'aise ou que nous attirions l'attention sur nous. Intérieurement ce n'était cependant pas si paisible pour moi.

C'était la première fois que j'allais faire l'amour avec une femme. Ce n'était pas un fantasme pour moi mais pour elle si. J'avais envie de vivre cette nouvelle expérience mais contrairement avec mes partenaires habituels, là je savais que ses mains et sa bouche se promeneraient partout sur mon corps... cette idée me faisait frissonner de désir et d'appréhension ... j'apprehendais car c'était une première fois en toute conscience et saurai-je lui donner du plaisir? La dualité de ces émotions me transpercentencore aujourd'hui. J'ai adoré cette incertitude mélangée à l'attente. Belle n'osait pas me regarder dans les yeux et je m'amusais intérieurement de sa timidite, toute en bienveillance...

Après un verre partagé en terrasse, je lui proposais : "on y va?"...

Elle mit sa main sur son ventre comme pour calmer son inquiétude et "lâcha" un oui coloré de courage et de détermination. Elle m'attendrissait déjà 😊

Nous recuperions alors ma voiture dans un parking souterrain pré de la BFM. Une fois installées dans le véhicule, Belle posa sa main surla mienne qui tenait le levier de vitesse. Sa peau était douce. 

Dans la pénombre du parking elle me devisagea quelques secondes et m'embrassa sur la bouche, le visage...

J'étais surprise de son audace!  Je sentis alors son autre main sur ma cuisse. Elle la passa sous ma robe et remonta jusqu'à mon sexe.

La situation s'était soudainement intensifiée... ses doigts caressaient déjà mes grandes lèvres qui s'humidifaient... Je sentais que l'excitation montait...

Elle me chuchotte à l'oreille que ça faisait des années qu'elle avait envie d'une femme. Son ton déterminé et le souffle de ses mots sur mon cou me firent soupirer de désir... Je fermais les yeux et glissait doucement sur mon siège pour écarter mes cuisses et dégager ma chatte qui attendait avec impatience qu'elle me caressa.

Belle souriait de ce sourire gourmand. Sa timidité avait disparu laissant place à un appétit féroce. Sa main avait atteint ma vulve qui était mouillée.

Ma respiration était haletante de désir... Je sentais ses doigts investir ma chatte... se glisser en moi pour commencer à caresser. J'étais subjuguée par le plaisir qui commençait à m'inonder... une main sur le volant, l'autre sur le visage de ma Belle, nos bouches s'effleuraient, nos regards se charmaient...

Ses doigts experts caresserent mon clito tout en caressant mes grandes lèvres... Je ne pouvais résister davantage, et ma jouissance éclata dans de longs gémissements que Belle étouffa avec sa bouche .

Le plaisir était si intense que des larmes embuerent mes yeux. Mon corps ondulait sous les spasmes du plaisir. C'était intense et si fort que je ne sentais pas ma mouille coulait le long de mes cuisses, sous mes fesses... Je refermais mes cuisses sur la main de Belle pour la retenir éternellement... une bonne minute après, elle la retira et suça ses doigts langoureusement appréciant le goût de ma cyprine... Elle souriait de satisfaction et me devisageait de désir...

"Encore?" Me demanda t elle?

"Encore! J'en veux encore..." et nos bouches se retrouvèrent à nouveau.

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊

RépondreQuote
Posté : 11/05/2018 10:27 LBL, Fantasmeur, Legras et 2 personnes aiment
Freyja
(@freyja)
Level 6

Mea Culpa: pas eu le temps de corriger avant l'envoi... Je lis et regrette 😕

 

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊

RépondreQuote
Posté : 11/05/2018 10:44 GB_BoobsLover et Sauc_encouleur aiment
Pistole
(@pistole)
Level 3
Posté par: Freyja

1iere partie

Dans cette histoire  (vraie) nous étions 3: lui Chéri (pour taire son prénom et le laisser enfoui dans les souvenirs), elle sa femme, Belle et moi.

Tout avait commencé comme une évidence entre Chéri et moi... sur un forum autour de la sexualité et des fantasmes. Une chanson nous avait aidé à nous reconnaître. 

Chaque jour pendant des semaines et des mois, nous nous retrouvions à travers nos écrans pour parler de nous et de nos envies. Pour exprimer notre attachement et notre désir l'un de l'autre... les plans cam étaient quasi quotidiens où nous mettions en scène nos sexes affamés l'un de l'autre.

Chéri et moi construisions une relation intime. Lui comme moi étions dans un besoin de nous parler chaque jour pour nous caresser virtuellement... Une histoire s'est construite autour de nous où réel et virtuel se conjugaient.

A son contact tous mes sens s'eveillaient... à en reparler là, ce soir, mon corps tout entier s'ebranle... Je me souviens de sa façon de m'interpeller au téléphone, du son de sa voix, de son rire taquineur, de son visage heureux de me voir, de son corps dénudé qui semblait m'attendre... de son sexe expressif et si réactif à la vue de ma chatte.

Chaque soir, quand les bruits de la nuit avaient disparu, nous nous présentions l'un à l'autre avec notre gourmandise... l'idée de le retrouver me mettait déjà en alerte. Ma chatte baveuse s'offrait à ma webcam tandis que son pénis s'erigeait de toute sa raideur sur mon écran. Nos mots d'envies, de désirs accompagnaient nos mains expertes qui nous faisaient jouir simultanément... j'aimais voir le sérieux de son visage au moment où giclait son sperm le long de sa bite, sur ses doigts, sur son ventre.

Nous étions fait pour nous entendre sexuellement. Chéri s'attachait à moi, pendant que je me laissais dompter... jusqu'au jour où cette relation devenue quasi vitale me fit peur... Dans notre histoire, je pris mes distances...

Dans la réalité, je lui ai fait peur. Ma rupture inattendue et brutale le déstabilisa... je ne suis pas de celle qui s'attache... Je consomme du sexe sans sentiment... sauf que (je l'ai appris et compris récemment => les femmes sont programmées pour s'attacher à l'homme qui les fait jouir!) ... Alors cela ne dura pas longtemps car j'étais accro à son corps et lui addict à mes orgasmes à répétition. 

Avec le recul, je crois que le fait de le savoir marié et amoureux de sa femme (vraiment amoureux et dévoué à son couple), me rassurait. Ma posture était d'être là petite gourmandise, le petit plus, le petit superflu qui fait du bien mais qui n'est pas indispensable à la vie.

(À suivre)

 

Sympa, j'accroche vivement la suite 😀

Dans le sexe, tout est bon 😘

RépondreQuote
Posté : 12/05/2018 1:21 Freyja aime
Pistole
(@pistole)
Level 3
Posté par: Freyja

partie 2

Chéri et Belle forment un couple complice, coquin et épanoui dans sa sexualité.

(On me demande souvent pourquoi il y a des chansons dans mes histoires: parce que je vis en chanson/musique. Chaque souvenir est emprunt d'un son... et j'aime l'idée que vous me lisiez en écoutant ce son qui m'habitait quand j'écrivais).

Au cours de notre histoire, Chéri m'avait parlé du desir, du fantasme de sa femme: celui de baiser avec une autre femme. Il ajoutait parfois à nos ébats, la présence de sa Belle dans une dimension de plan à 3.

En bonne exhib, j'appréciais l'idée qu'elle le voyait se branler lors de nos caresses virtuelles. J'aimais l'idée qu'elle se caressait en mattant ma chatte qui dégoulinait de plaisir. Mais à ce moment là, je n'imaginais pas qu'un jour nos corps se melangeraient.

... Chéri petit à petit oeuvra à la réalisation du fantasme de sa femme. En même temps je n'étais pas difficile à convaincre. Gourmande de sexualité, curieuse et aventureuse, en confiance avec Chéri, j'avais accepté la proposition qui était liée à l'aboutissement et la concrétisation d'un plan à 3.

Chéri m'a alors "offerte" à Belle.

Les hommes sont parfois maladroits , lâches ou sont de fins manipulateurs. Je ne sais pas et ne veux pas savoir. Mais le manque de clarté sur notre relation à ce moment là, aura des répercussions négatives sur nos relations ultérieurs...

C'est lui qui nous a donc mis en contact... nous nous étions fixées rendez vous, Belle et moi, un jour de mai.

Nous nous étions donnés rdv sur les quais de Seine à Paris. Moi j'y vis, elle était en mission professionnelle pour plusieurs mois dans la Capitale.

De prime abord, Belle s'est présentée hyper timide et mal à l'aise. Nous avions rdv pour avoir du sexe ensemble. Il n'était pas possible d'aller chez moi ou chez elle.

Aussi il était prévu que nous baisions dans la voiture...  Je saurai plus tard que c'était la première fois qu'elle "trompait" son mari après plusieurs années de mariage; Que la réalisation de ce fantasme était important pour elle. 

Toute son innocence dans ce passage à l'acte s'inscrivait dans sa tenue vestimentaire !Belle portait un jean et un t-shirt et je m'étais faite la réflexion " mais comment va t on baiser si elle est en jeans?".

Je suis très pragmatique! ... comme toujours, j'étais en robe, sans culotte.

Je m'amusais de son état que je trouvais touchant. Plus habituée à l'exercice qu'elle, je lui caressais les cuisses de temps en temps pour "vérifier" qu'elle était là "en toute connaissance de cause" et pour être sûre de son envie. Mes gestes étaient évidemment tout en délicatesse et discrétion. En public, il était hors de question que nous soyons mal à l'aise ou que nous attirions l'attention sur nous. Intérieurement ce n'était cependant pas si paisible pour moi.

C'était la première fois que j'allais faire l'amour avec une femme. Ce n'était pas un fantasme pour moi mais pour elle si. J'avais envie de vivre cette nouvelle expérience mais contrairement avec mes partenaires habituels, là je savais que ses mains et sa bouche se promeneraient partout sur mon corps... cette idée me faisait frissonner de désir et d'appréhension ... j'apprehendais car c'était une première fois en toute conscience et saurai-je lui donner du plaisir? La dualité de ces émotions me transpercentencore aujourd'hui. J'ai adoré cette incertitude mélangée à l'attente. Belle n'osait pas me regarder dans les yeux et je m'amusais intérieurement de sa timidite, toute en bienveillance...

Après un verre partagé en terrasse, je lui proposais : "on y va?"...

Elle mit sa main sur son ventre comme pour calmer son inquiétude et "lâcha" un oui coloré de courage et de détermination. Elle m'attendrissait déjà 😊

Nous recuperions alors ma voiture dans un parking souterrain pré de la BFM. Une fois installées dans le véhicule, Belle posa sa main surla mienne qui tenait le levier de vitesse. Sa peau était douce. 

Dans la pénombre du parking elle me devisagea quelques secondes et m'embrassa sur la bouche, le visage...

J'étais surprise de son audace!  Je sentis alors son autre main sur ma cuisse. Elle la passa sous ma robe et remonta jusqu'à mon sexe.

La situation s'était soudainement intensifiée... ses doigts caressaient déjà mes grandes lèvres qui s'humidifaient... Je sentais que l'excitation montait...

Elle me chuchotte à l'oreille que ça faisait des années qu'elle avait envie d'une femme. Son ton déterminé et le souffle de ses mots sur mon cou me firent soupirer de désir... Je fermais les yeux et glissait doucement sur mon siège pour écarter mes cuisses et dégager ma chatte qui attendait avec impatience qu'elle me caressa.

Belle souriait de ce sourire gourmand. Sa timidité avait disparu laissant place à un appétit féroce. Sa main avait atteint ma vulve qui était mouillée.

Ma respiration était haletante de désir... Je sentais ses doigts investir ma chatte... se glisser en moi pour commencer à caresser. J'étais subjuguée par le plaisir qui commençait à m'inonder... une main sur le volant, l'autre sur le visage de ma Belle, nos bouches s'effleuraient, nos regards se charmaient...

Ses doigts experts caresserent mon clito tout en caressant mes grandes lèvres... Je ne pouvais résister davantage, et ma jouissance éclata dans de longs gémissements que Belle étouffa avec sa bouche .

Le plaisir était si intense que des larmes embuerent mes yeux. Mon corps ondulait sous les spasmes du plaisir. C'était intense et si fort que je ne sentais pas ma mouille coulait le long de mes cuisses, sous mes fesses... Je refermais mes cuisses sur la main de Belle pour la retenir éternellement... une bonne minute après, elle la retira et suça ses doigts langoureusement appréciant le goût de ma cyprine... Elle souriait de satisfaction et me devisageait de désir...

"Encore?" Me demanda t elle?

"Encore! J'en veux encore..." et nos bouches se retrouvèrent à nouveau.

Encore! J'en veux encore  😛 

Dans le sexe, tout est bon 😘

RépondreQuote
Posté : 12/05/2018 2:01 GB_BoobsLover et Freyja aiment
Freyja
(@freyja)
Level 6

J'étais bien lancée et la coupure du forum a cassé mon élan 

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊

RépondreQuote
Posté : 15/05/2018 9:03 GB_BoobsLover aime
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Level 8
Posté par: Freyja

J'étais bien lancée et la coupure du forum a cassé mon élan 

Tu m'étonnes !

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreQuote
Posté : 15/05/2018 10:06 Freyja aime
Fantasmeur
(@fantasmeur)
Level 1
Posté par: Freyja

J'étais bien lancée et la coupure du forum a cassé mon élan 

Je compatis, être coupé dans son élan ne facilite pas l'écriture.

J'aime tout rêver, et pourquoi pas tout essayer.
Les fantasmes, c'est la vie : http://tranchesdefantasmes.wordpress.com/

RépondreQuote
Posté : 16/05/2018 10:25 Pistole et Freyja aiment
Freyja
(@freyja)
Level 6
Posté par: Fantasmeur
Posté par: Freyja

J'étais bien lancée et la coupure du forum a cassé mon élan 

Je compatis, être coupé dans son élan ne facilite pas l'écriture.

C'est surtout que C'est intime et que C'est encore moins évident de parler de ses sentiments ou émotions 😊

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊

RépondreQuote
Posté : 16/05/2018 10:41 GB_BoobsLover et Pistole aiment
Pistole
(@pistole)
Level 3

Ton élan va revenir, c'est comme la libido 😉

Dans le sexe, tout est bon 😘

RépondreQuote
Posté : 16/05/2018 10:57 Freyja aime
Freyja
(@freyja)
Level 6

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊

RépondreQuote
Posté : 28/05/2018 2:14 LBL et GB_BoobsLover aiment
Freyja
(@freyja)
Level 6

partie 3

...Elle souriait de satisfaction et me devisageait de désir...

"Encore?" Me demanda t elle?

"Encore! J'en veux encore..." et nos bouches se retrouvèrent à nouveau.

Ce jour là je découvrais le plaisir saphique et je sus que j'en voulais encore. Nous étions restées une petite heure dans ma voiture à nous embrasser, à nous caresser et nous lécher chaque centimètre carré de nos corps.

Nous nous étions dénudées et malgré cela nous mourions de chaleur ou de désir...

Ce jour là, la décharge d'adrénaline était équivalente à celle de l'ocytocine... tous mes sens étaient en alerte et ma jouissance était telle que je planais sans cesse...

Ce jour là J'ai rencontré celle à qui j'aurais pu appartenir et me donner entièrement.

Ce jour là J'ai eu du mal à revenir à la réalité. Nos deux corps s'entendaient à merveille et se seraient encore et encore donnés du plaisir s'il n'avait pas fallut rentrer chez nous.

Nous nous étions re habillées, transpirantes de sueur, mouillées de cyprine, mélangées l'une de l'autre...

Je raccompagnais Belle là où elle logeait durant son séjour à Paris... Nous nous quittions comme deux amies se disent au-revoir...

Je rentrais chez moi transportée par le parfum de sa mouille que je sentais, (non soyons honnête) que je reniflais, que j'humais sans cesse sur mes doigts...

Sous la douche que je devais prendre comme pour reprendre mes esprits, je fermais les yeux comme pour garder en moi les souvenirs de toutes ces minutes passées l'une avec l'autre. Mon corps vibrait encore... j'en voulais encore...

J'avais connu le nirvana.

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊

RépondreQuote
Posté : 28/05/2018 9:43 Pistole, LBL, jeje et 2 personnes aiment
GB_BoobsLover
(@gb_boobslover)
Level 8
Posté par: Freyja

partie 3

...Elle souriait de satisfaction et me devisageait de désir...

"Encore?" Me demanda t elle?

"Encore! J'en veux encore..." et nos bouches se retrouvèrent à nouveau.

Ce jour là je découvrais le plaisir saphique et je sus que j'en voulais encore. Nous étions restées une petite heure dans ma voiture à nous embrasser, à nous caresser et nous lécher chaque centimètre carré de nos corps.

Nous nous étions dénudées et malgré cela nous mourions de chaleur ou de désir...

Ce jour là, la décharge d'adrénaline était équivalente à celle de l'ocytocine... tous mes sens étaient en alerte et ma jouissance était telle que je planais sans cesse...

Ce jour là J'ai rencontré celle à qui j'aurais pu appartenir et me donner entièrement.

Ce jour là J'ai eu du mal à revenir à la réalité. Nos deux corps s'entendaient à merveille et se seraient encore et encore donnés du plaisir s'il n'avait pas fallut rentrer chez nous.

Nous nous étions re habillées, transpirantes de sueur, mouillées de cyprine, mélangées l'une de l'autre...

Je raccompagnais Belle là où elle logeait durant son séjour à Paris... Nous nous quittions comme deux amies se disent au-revoir...

Je rentrais chez moi transportée par le parfum de sa mouille que je sentais, (non soyons honnête) que je reniflais, que j'humais sans cesse sur mes doigts...

Sous la douche que je devais prendre comme pour reprendre mes esprits, je fermais les yeux comme pour garder en moi les souvenirs de toutes ces minutes passées l'une avec l'autre. Mon corps vibrait encore... j'en voulais encore...

J'avais connu le nirvana.

Pas mal. Court, mais excitant. On s'y croirait. Quelle super histoire. On aurait envie de s'y mêler ou de prendre la place de ta Belle-Amie 🙂

Magnifique ta photo, comme toujours 😉

GB, passionné de gros seins et de lactation, pour vous servir

RépondreQuote
Posté : 28/05/2018 9:55 Freyja aime
jeje
 jeje
(@jeje)
Level 1
Posté par: Freyja

partie 3

...Elle souriait de satisfaction et me devisageait de désir...

"Encore?" Me demanda t elle?

"Encore! J'en veux encore..." et nos bouches se retrouvèrent à nouveau.

Ce jour là je découvrais le plaisir saphique et je sus que j'en voulais encore. Nous étions restées une petite heure dans ma voiture à nous embrasser, à nous caresser et nous lécher chaque centimètre carré de nos corps.

Nous nous étions dénudées et malgré cela nous mourions de chaleur ou de désir...

Ce jour là, la décharge d'adrénaline était équivalente à celle de l'ocytocine... tous mes sens étaient en alerte et ma jouissance était telle que je planais sans cesse...

Ce jour là J'ai rencontré celle à qui j'aurais pu appartenir et me donner entièrement.

Ce jour là J'ai eu du mal à revenir à la réalité. Nos deux corps s'entendaient à merveille et se seraient encore et encore donnés du plaisir s'il n'avait pas fallut rentrer chez nous.

Nous nous étions re habillées, transpirantes de sueur, mouillées de cyprine, mélangées l'une de l'autre...

Je raccompagnais Belle là où elle logeait durant son séjour à Paris... Nous nous quittions comme deux amies se disent au-revoir...

Je rentrais chez moi transportée par le parfum de sa mouille que je sentais, (non soyons honnête) que je reniflais, que j'humais sans cesse sur mes doigts...

Sous la douche que je devais prendre comme pour reprendre mes esprits, je fermais les yeux comme pour garder en moi les souvenirs de toutes ces minutes passées l'une avec l'autre. Mon corps vibrait encore... j'en voulais encore...

J'avais connu le nirvana.

 

bossard jean

RépondreQuote
Posté : 28/05/2018 10:06 Freyja et GB_BoobsLover aiment
Freyja
(@freyja)
Level 6

Ça me rend nostalgique...

Vous êtes-vous déjà endormi sur la plage?

Après une baignade dans l'océan où la fraîcheur de l'eau vous saisi et vous donne l'impression que votre corps est transpercé de dix milles coups de poignards?

J'aime ce moment... ce moment où je sors de l'eau grelotante et où je m'allonge sur ma serviette de plage réchauffée par les rayons du soleil...

A cette heure où les plages se défont des familles bruyantes... où elles laissent repartir ces vacanciers pressés de se dessaler le corps...

Évoquer Belle et Lui me rend nostalgique. Alors quoi de meilleur que de replonger dans les souvenirs qui me font du bien...

Grelotante, allongée sur le ventre, sur ma serviette brûlante, je ferme les yeux... et je me laisse porter par mes cinq sens.

Mon ouïe hypnotisée par les vagues déferlantes sur le sable... leurs roulis qui m'endorment...

Ma vue sur ces grains de sable qui se collent à mes mains, mes bras... mes yeux qui luttent contre les rayons du soleil qui m'éblouissent.

Le toucher, mon corps, la perception du vent marin qui fouette ma peau mouillée... il me fait frissonner tant que le soleil réchauffant brûle ma peau. J'aime ce contraste de la brûlure et des frissons.

L'odorat stimulé par les embrunts. Cette odeur si caractérisée de l'océan " ce parfum d'été" d'eau de mer mélangée aux effluves des huiles solaires.

Enfin le goût de ma peau salée. Mes cheveux ruisselants qui s'égoutent sur mes épaules, mon visage allongé... ces gouttes salées qui finissent sur mes lèvres où ma langue passe et repasse pour s'en délecter...

J'aime ce moment où tous mes sens sont en éveil. C'est ma madeleine de Proust... Mon petit refuge pour ne pas oublier que le bonheur est toujours à portée de main...

Fan des one-shot, curieuse et aventureuse 😊

RépondreQuote
Posté : 28/05/2018 10:54 GB_BoobsLover, Legras, Pistole et 2 personnes aiment
Page 38 / 42 Retour Suivant
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription